Trois règles de base pour préparer des recettes saines

Trois règles de base pour préparer des recettes saines



Pour préparer des recettes saines tout en prenant soin de votre santé, vous devez tenir compte de trois aspects importants :

Des recettes équilibrées qui contiennent tous les nutriments nécessaires.

Cela augmentera l’efficacité de notre corps, en fournissant les substances nécessaires à la formation, la croissance et la réparation des structures corporelles, ainsi qu’en régulant les processus métaboliques du corps.

Choisissez un ou plusieurs légumes de saison.

Les légumes sont des aliments régulateurs, ils se distinguent par leur apport en vitamines et minéraux.

Choisissez une céréale complète (pâtes, pain, quinoa, couscous, millet, etc.) ou un tubercule (pomme de terre, manioc, patate douce, betterave).

Les glucides appartiennent au groupe des aliments énergétiques, ils sont principalement constitués de féculents et contiennent de petites quantités de protéines végétales, ils apportent des vitamines, notamment du groupe B et l’apport minéral du potassium, du magnésium et du calcium.

Choisissez un aliment protéiné de qualité (viande, poisson, œufs, légumineuses ou produits laitiers de qualité sans sucre ajouté ni fromage).

Les protéines sont des aliments plastiques. La viande se distingue avant tout par son apport en protéines de haute valeur biologique et est riche en fer héminique, zinc, potassium, phosphore, etc.

Les poissons constituent une excellente source de protéines, sont plus digestes que la viande et sont généralement classés en fonction de leur teneur en graisses : poissons bleus (8-15% MG), demi-gras (2-7% MG) et maigres ou blancs (moins de 1% MG).

Le poisson gras est une source naturelle importante d’acides oméga-3 qui ont un effet anti-inflammatoire et antithrombotique, bénéfique pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires et pour augmenter le “bon” cholestérol (HDL).

Les poissons se distinguent par leur teneur en vitamines A et D et sont également une bonne source de potassium et d’iode. Si vous les mangez avec les arêtes (par exemple les anchois), ils constituent également une bonne source de calcium.

Les légumineuses ont une valeur biologique plus faible, car elles sont déficientes en certains acides aminés comme la méthionine et la cystine, (elles doivent être associées à d’autres aliments d’origine animale ou végétale) mais elles sont une bonne source de glucides complexes avec une forte proportion de fibres.

Ils sont riches en vitamines B, en minéraux tels que le calcium, le potassium, le zinc et le fer. Le fer contenu dans les légumes secs est du fer non héminique, moins bien absorbé, et il est donc recommandé de les consommer avec de la vitamine C.

  • Ajoutez une matière grasse de qualité (noix non salées, graines, avocat ou huile d’olive extra vierge).
  • Ajoutez un fruit en dessert si vous en avez envie ou augmentez la proportion de légumes ou d’un yaourt naturel sans sucres ajoutés.
  • Parfumez vos plats avec différentes épices aromatiques (persil, origan, poivre, curcuma, gingembre, etc.).

Le régime alimentaire d’une personne doit lui procurer un sentiment de bien-être.

Il ne suffit pas de fournir tous les nutriments essentiels, car l’acte de manger comporte également des aspects culturels et sociaux qui vont bien au-delà du simple fait de se nourrir.

Incluez dans votre régime alimentaire les recettes que vous aimez et si elles ne sont pas les plus “saines”, vous pouvez rechercher l’option la plus saine ou la plus adaptée.

Le mot fitness en anglais signifie bien-être, dans le réseau nous trouverons de nombreuses recettes appelées fitness. La forme physique est considérée comme l’état de santé, non seulement parce que l’on a une alimentation saine, mais aussi parce qu’une bonne routine d’exercice physique nous apporte le bien-être.

En définitive, il n’y a pas de bons ou de mauvais aliments, seulement des aliments dont la consommation recommandée est plus ou moins fréquente ou sporadique.

Si, par exemple, vous aimez manger de la pizza chaque semaine, osez-vous chercher une option plus saine ? Et si c’est une nourriture sporadique, quel est le problème ?

Et surtout, faites en sorte que ce soit facile ! Il est important de préparer des recettes saines et faciles à réaliser afin d’obtenir une meilleure adhésion à votre régime alimentaire.

Planifiez votre menu

  • Avec des ingrédients sains.
  • Adapté à vos goûts et à vos préférences
  • Adapté à votre disponibilité.

Certaines personnes trouvent utile de planifier le menu de la semaine à l’avance et de préparer certains plats un jour où elles ont plus de temps, puis d’accélérer la préparation des repas pendant la semaine.

La cuisine par lots est une méthode qui vous aidera à planifier vos repas à l’avance et à trouver la meilleure façon d’optimiser le temps que vous passez à cuisiner.

  • Gagnez du temps dans la cuisine, car au moment de manger ou de “préparer” votre tupperware, il vous suffira d’ouvrir le réfrigérateur et de choisir les ingrédients dont vous avez besoin.
  • Organisez mieux vos achats, car la veille de la cuisson par lots, vous pourrez organiser la liste de ce dont vous avez besoin. Cela vous évitera de devoir faire des courses tous les jours.
  • Économisez de l’argent. Manger à la maison est moins cher et plus sain que de toujours manger dans un restaurant. De même, lorsque vous avez un plan de menus et que vous vous rendez au marché avec une liste de courses, vous n’achetez que ce dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.