Les particularités de la cuisine indienne

Les particularités de la cuisine indienne



La cuisine indienne est l’une des plus parfumées et des plus riches cuisines au monde. La diversité des plats dans chaque région et leurs spécificités démontrent le caractère unique de ce pays qu’est l’Inde. Lorsqu’il est question de gastronomie indienne, ce qui vient premièrement à l’esprit est l’association subtile entre les condiments et les épices dans un même mets, mais également les saveurs particulières qui sont mises en avant. La cuisine indienne existe depuis la nuit des temps et a su se démarquer à travers les âges. Elle est aujourd’hui appréciée par beaucoup pour son authenticité.

Où découvrir la cuisine indienne ?

Comme l’ensemble des cuisines de la planète, la cuisine indienne a construit sa notoriété à travers la diversité de ses plats. Elle possède ainsi des recettes phares, qui lui valent l’intérêt des passionnés de gastronomie. Un voyage en Inde s’avère être le meilleur moyen de les apprécier. Tout le monde n’a toutefois pas les moyens ni le temps de partir à l’étranger pour visiter de nouveaux pays. D’autres solutions existent heureusement si vous souhaitez goûter de bons plats.

L’Inde peut effectivement venir à vous si vous ne pouvez pas venir à elle. C’est ce que vous permettent les restaurants de spécialités indiennes. Si vous voulez goûter les plats les plus parfumés et les plus épicés, il sera facile de trouver un restaurant indien dans n’importe quelle grande ville et de commander à la carte. Certaines adresses vous proposeront même des recettes inédites et provenant de leurs propres compositions. Entre entrées, desserts, plats au poulet, plats à l’agneau et boissons, le choix reste varié.

cuisine indienne restaurant indien à Antony

Si vous avez envie de nouvelles expériences culinaires, vous pouvez trouver un restaurant indien à Antony pour déguster ces mets appétissants

Les origines de la gastronomie indienne

Toute cuisine découle du besoin de préparer des mets pour se nourrir. C’est aussi le cas en ce qui concerne la cuisine indienne ou plus communément appelée cuisine hindoue. Cette gastronomie a surtout vu le jour dans un but rituel. Ce qui la différencie des autres types de cuisines.

La cuisine en Inde possédait au commencement un caractère sacré. Les plats préparés dans les temples étaient destinés à servir d’offrandes aux dieux. Bien entendu, on utilisait aussi ces mets comme nourriture pour les pèlerins. On leur a alors attribué des propriétés curatives au cours du temps. Il est à noter que cette tradition se poursuit encore aujourd’hui. La nourriture donnée aux divinités ou « bhog » est constituée uniquement de produits naturels non cuisinés.

Chaque dieu possède son propre plat spécifique. Par exemple, un festival gastronomique est associé à Ganesha, reconnaissable grâce à sa tête d’éléphant. Durant cet événement, les éléphants et les hommes ont droit à un plat de pomme de terre préparé avec une sauce aux épices et au yaourt.

La cuisine indienne a aussi été fortement influencée par les cultures étrangères (notamment les cultures anglaises, musulmanes et portugaises). Ce faisant, la gastronomie hindoue a évolué et comprend de nos jours des mets uniques de par la variété de leurs couleurs, textures et saveurs. Ce qui rend bien entendu la cuisine indienne si particulière, c’est la grande importance accordée au riz, aux légumes et aux épices.

Protocole alimentaire en Inde

La nourriture revêt une importance particulière pour les Indiens. La preuve, on associe un rituel spécifique à sa consommation. Tous les plats sont notamment proposés dans un seul récipient. Le contenu de ce dernier se prend avec la main droite et quatre doigts, l’index étant un symbole d’acte impur. La main gauche est proscrite, car elle servait initialement à s’essuyer aux toilettes. La main gauche peut cependant être utilisée pour boire au gobelet.

Puisque les mains servent à manger, elles doivent être lavées régulièrement. Un lavage est nécessaire aussi bien avant qu’après les repas. Vous devez aussi savoir que le bœuf et le porc sont souvent évités et limités dans les mets. Cela s’explique par :

  • l’influence des religions telles que l’hindouisme et l’islam,
  • la pratique du végétarisme par les Indiens.

Des condiments offerts avec la main constituent par ailleurs un signe d’hospitalité et de respect en Inde. On considère également souvent le refus comme de l’impolitesse.

Les épices les plus utilisées dans la gastronomie indienne

La cuisine hindoue offre un large éventail de plats, essentiellement épicés. On retrouve en effet de nombreuses épices parmi les condiments utilisés dans les recettes et spécialités indiennes. Parmi elles :

  • la coriandre,
  • la moutarde de noire,
  • le raifort,
  • le piment,
  • le gingembre,
  • le cumin,
  • le curcuma,
  • le safran,
  • le fenugrec.

La cuisine indienne attribue une grande valeur à l’ensemble de ces épices. Il est même possible de trouver diverses combinaisons dans les plats. Par exemple, 5 épices composent le Garam masala. Il s’agit en règle générale de la cardamome, du poivre noir, de la muscade, des clous de girofle et de la cannelle.

La poudre de curry reste l’épice le plus populaire. Elle s’obtient grâce au broyage de la plante de curry avec d’autres épices. Le curry peut bien entendu se présenter en sauce. Par exemple, le « vindaloo » est un curry proposé en guise de marinade. Vous trouverez aussi d’autres déclinaisons célèbres, pour ne citer que le « madras » et le « saag ».

Les mets typiques de l’Inde

Les adeptes de cuisine du monde affectionnent différents plats indiens. Ils se distinguent notamment par leurs saveurs et leurs présentations relativement esthétiques. Par exemple, les « dals » sont constitués de ragoûts de lentilles rouges, de curcuma, de gingembre et d’ail. On les sert avec du pain (notamment du chapati) et du riz.

En Inde, les habitants consomment aussi du « biryani ». Il s’agit d’un plat à base de riz (plus particulièrement du riz pilaf), de viande, d’épices et de légumes. Vous pouvez également y ajouter des fruits. Pourquoi ne pas déguster aussi du poulet tandoori ? Ce plat typiquement indien est fait à base de poulet épicé et mariné. En entrée, optez pour des samossas. Ce sont des genres de boulettes farcies de pois, de pommes de terre, d’épices et d’oignons.

Côté sauce, les Indiens apprécient particulièrement le « raïta » qui est une sorte de yaourt mélangé avec des légumes. Les condiments les plus utilisés sont les herbes aromatiques et le concombre. Bien entendu, la cuisine hindoue possède aussi ses propres boissons populaires. Parmi elles, vous avez le thé au lait, plus communément appelé « lassi ». C’est aussi un yaourt, mais il sera mélangé avec des fruits (papaye, mangue ou banane).

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.