Ma passion pour la couture et les vêtements DIY

Ma passion pour la couture et les vêtements DIY



Faire de la couture a toujours été mon rêve. Dès ma plus tendre enfance, je regardais maman rafistoler nos vêtements à tous. Même si elle n’avait pas de machine, elle faisait des merveilles avec sa petite aiguille. Aujourd’hui, j’ai un véritable amour pour la couture qui est désormais une passion que je vis au quotidien. Je crée d’ailleurs moi-même certains de mes vêtements qui me valent l’admiration de mes proches. Dans cet article, je vous en dirai plus sur cette passion que je prends du plaisir à explorer sous tous les angles.

Les outils de couture dont je ne me passe plus

La couture, c’est d’abord les outils. Il existe un grand nombre de matériels que vous pourriez vous procurer. Néanmoins, c’est une question de moyens financiers. Vous n’avez pas à vous ruiner pour faire de la couture.

Il y a des indispensables dont vous ne pourrez pas vous passer pour commencer et qui ne coûtent pas grand-chose dans une mercerie en ligne. Pour les autres outils, vous pourrez les acheter avec le temps, selon votre niveau d’expertise et en fonction des vêtements à coudre.

Parmi les outils de base dont je ne me passe plus, il y a :

  • la machine à coudre ;
  • les fils à coudre (de diverses couleurs) ;
  • les fermetures et zip ;
  • les dés de couture ;
  • les aiguilles ;
  • les patrons de couture ;
  • les ciseaux ;
  • le coupe-fil ;
  • le crayon marqueur auto-disparaissant ;
  • les pinces ;
  • le mètre-ruban…

Pour vivre de la couture, avoir une machine à coudre est un indispensable. C’est l’outil de couture le plus cher (au moins 700 € pour avoir une machine fiable), mais qui représente un investissement sur la durée. Le reste des outils est généralement abordable. Avec 1 €, vous pouvez par exemple, vous procurer un lot d’aiguilles.

Comment j’ai appris la couture ?

La couture, je l’ai d’abord apprise en observant ma mère quand elle remettait nos vêtements à neuf. C’est ainsi que j’ai appris à faire les ourlets et à restaurer un tissu déchiré par mégarde. Ensuite, mes parents m’ont offert un livre de couture lorsqu’ils ont compris que je m’intéressais réellement au sujet.

J’avoue qu’avec ces livres, j’ai appris un grand nombre de choses. Ils regorgent d’exercices pratiques pour apprendre à faire des vêtements pour bébé, des chapeaux, de la broderie, des sacs… Enfin, internet m’a été d’une grande aide. J’allais régulièrement sur YouTube pour regarder les tutos et reproduire les créations chez moi.

couture mercerie

Je continue d’ailleurs à le faire puisque de nouvelles méthodes de travail voient le jour chaque année. Dans ce domaine, il est important de se mettre à la page pour ne pas continuer avec des pratiques déjà obsolètes.

Lorsque j’ai un peu de temps, je participe à des ateliers de couture payants bien évidemment pour échanger avec des personnes qui comme moi sont passionnées de couture. À chaque étape, j’ai appris beaucoup de choses et grâce à cela, je ne suis désormais plus une simple débutante en couture. 

Les avantages de faire ses vêtements soi-même

Un des avantages de faire de la couture, c’est qu’on peut réaliser soi-même ses vêtements. Et ça, je l’ai compris très tôt. Dès que je me suis offert ma machine, j’ai commencé à créer de petits hauts que je portais avec mes jeans. J’y intégrais un peu de tout, des franges, des broderies…

L’avantage de faire ses vêtements soi-même, c’est qu’on peut choisir les meilleurs tissus. À l’approche de l’été, j’achète des tissus en pur coton pour me faire des vêtements qui ne me donneront pas chaud.

Pour l’hiver, je couds des écharpes personnalisées, ce qui m’a permis d’avoir une petite collection personnelle. Désormais, je suis ma propre mode et sans vouloir me vanter, mes vêtements font des envieuses. Coudre mes vêtements me permet aussi de réaliser assez d’économies et j’en suis ravie.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.