mal au ventre

Quels sont les symptômes d’une hernie hiatale ?

La hernie est une tumeur molle qui se forme lorsqu’un organe sort en partie de la cavité destinée à le contenir. On parle de hernie hiatale lorsque c’est une partie de l’estomac qui sort de l’abdomen pour se retrouver dans le thorax.

Quels sont les causes et symptômes de la hernie hiatale ?

La hernie hiatale est une maladie fréquente qui touche en moyenne 20 à 60 % de la population française. C’est une anomalie du tube digestif qui se caractérise par une remontée d’une partie de l’estomac vers le thorax en passant par l’orifice du diaphragme.

On distingue deux types de hernie hiatale. La hernie par glissement qui est le cas le plus courant, car touchant entre 85 à 90 % des cas. Relativement bénigne, elle s’illustre par la migration d’une partie du haut de l’estomac en direction du thorax. La hernie para-œsophagienne qui peut être grave dans certains cas est le roulement de la partie la plus volumineuse de l’estomac vers l’œsophage.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner la survenue de la hernie hiatale. Le premier facteur incriminé est l’excédent de poids ou l’obésité. L’excès de graisse dans la cavité abdominale peut provoquer une pression dans le ventre et faciliter son apparition. C’est le cas de la hernie par roulement qui peut être aussi provoquée par la constipation chronique, un traumatisme ou un raccourcissement congénital de l’œsophage. L’âge avancé aussi est un facteur de risque, vu qu’il provoque un relâchement progressif de la tonicité de l’orifice hiatal.

Pourquoi je vous parle aujourd’hui de ce mal. Car les femmes sont les plus touchées par la maladie en raison des prises de poids occasionnées par les grossesses. Il en va aussi des pressions exercées par le fœtus sur l’abdomen qui peuvent occasionner un glissement de l’estomac vers l’œsophage.

La hernie hiatale se manifeste par des reflux gastriques et des pyrosis. Le sujet peut avoir des sensations de blocage ou de gêne au moment de la déglutition. La maladie peut aussi se manifester par des douleurs dans le creux de l’estomac provoquées par une torsion de celui-ci, des saignements pouvant causer l’anémie. De même, elle se manifeste par une perception de mauvais goûts dans la bouche et une toux récurrente.

Les cas les plus sévères provoquent des nécroses pouvant conduire à la mort du patient

Quel est le diagnostic posé ?

Certains cas de hernie hiatale peuvent ne pas présenter de symptômes et passer inaperçus. C’est pourquoi le diagnostic se fait souvent de manière fortuite. Cependant, une endoscopie est pratiquée lorsque certains symptômes se manifestent comme la douleur dans l’estomac, des saignements anormaux, des reflux gastriques ou des sensations de gêne lors de la déglutition.

L’endoscopie qui va confirmer une éventuelle présence de la hernie est un examen bénin qui se fait sous anesthésie locale. Elle consiste à introduire dans la bouche un tube muni d’une caméra qui va déceler la taille et l’emplacement de la hernie hiatale.

L’endoscopie peut aussi être effectuée en cas de récidive suite à un premier traitement. Cet examen qui dure à peine cinq minutes n’est pas douloureux, mais est connu pour être désagréable. Il fournit des informations détaillées sur l’état de l’estomac et des muqueuses œsophagiennes.

Quel traitement pour en finir avec la hernie hiatale ?

La hernie hiatale étant généralement bénigne, un traitement adéquat permet de surmonter la maladie. Les antiacides sont généralement prescrits pour enrayer les symptômes. Des antisécrétoires peuvent aussi être prescrits, ainsi que les inhibiteurs de la pompe à protons. (https://www.concilio.com)

Les formes plus graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. L’opération consiste à remettre l’estomac dans sa cavité et à le fixer sur la face intérieure du diaphragme.

Par ailleurs, il existe des remèdes naturels, tels que les huiles essentielles, des compléments alimentaires, ainsi que des nutriments et élixirs floraux qui permettent de repousser les symptômes. Voir sur le site : https://doctonat.com/.

Il est toujours mieux de prévenir que de guérir. C’est pourquoi des mesures préventives peuvent aussi être prises pour éviter la maladie. Il s’agit, entre autres, de la perte de poids pour des sujets en surpoids. Il est fortement déconseillé de s’allonger immédiatement après le repas. Certains aliments favorisant les reflux sont à proscrire. C’est le cas des aliments gras, du chocolat et des excès de café et de boissons alcoolisées. 

L’exercice physique régulier n’est pas à négliger. En cas de symptômes, on peut aussi limiter l’évolution en évitant des vêtements trop serrés à la taille, des aliments acides comme l’oignon, la tomate, et le citron. Le tabac aussi est à bannir. Il est également conseillé de prendre de petits repas riches en fibres et pauvres en graisse.

Même si un régime alimentaire à lui seul ne suffit pas pour enrayer la maladie, il est d’une aide précieuse dans le processus de guérison. Une bonne alimentation permet d’atténuer les symptômes et de ralentir l’évolution de la maladie.

La hernie hiatale est une maladie bénigne, mais qui peut conduire à la mort en cas de complication. Même s’il existe des remèdes pour y faire face, il convient, toutefois, de prendre certaines mesures toutes simples pour l’éviter. Une bonne hygiène de vie demeure la meilleure façon de prévenir une maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *