gel hydroalcoolique

Ni eau ni savon : pensons au gel hydroalcoolique

Avec la crise sanitaire actuelle, mieux vaut nous préparer pour affronter ce virus qui nous gâche la vie depuis le mois de mars. Alors, pour se protéger, nous devons porter des masques et se laver les mains très régulièrement. Cependant, nous ne pouvons pas avoir accès à un point d’eau à chaque instant. Dans ce contexte, nous pouvons utiliser du gel hydroalcoolique.

Un gel efficace pour désinfecter 

Au vu des conditions actuelles, il est important de respecter les gestes barrières et l’hygiène de nos mains. Même si le gel hydroalcoolique ne remplace aucunement l’eau et le savon, il peut être indispensable lorsque nous n’avons pas accès à ces deux derniers éléments En effet, se laver les mains précautionneusement est plus efficace et moins cher, c’est vrai, toutefois, quand on n’a pas le choix, le gel hydroalcoolique reste la meilleure solution. Pour nous aider à garder une hygiène des mains correcte et faire face au Covid-19, nous pouvons trouver du gel hydroalcoolique de qualité professionnelle depuis une plateforme virtuelle. Même si ce produit est éventuellement plus néfaste que le savon, il est parfois indispensable dans certains cas. 

Attention aux allergies

Il faut également savoir que ce gel contient de l’alcool, donc, il peut vite devenir irritant pour la peau, notamment en cas d’applications régulières. Les personnes ayant des peaux réactives, sujettes aux eczémas, doivent rester vigilantes. Pour remédier un peu à ce problème, elles ne doivent pas hésiter à appliquer des crèmes de soins pour soulager. Qui plus est, certaines catégories de ce produit sont parfumées et peuvent contenir des allergènes. En cas d’allergie, il faut donc les éviter. C’est pourquoi, il est important d’acquérir un gel aux propriétés désinfectantes et hydratantes efficaces, au PH neutre et surtout, qui ne dessèchent pas les mains. Pour cela, vous pouvez compter sur des spécialistes. Sachez que le gel hydroalcoolique ne peut pas, apparemment, conduire à des résistances bactériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *