apprendre à déguster le vin

Apprenons à déguster le vin !

Janvier est bien entamé, avec l’Epiphanie, se profile dans nos villages vineux, le retour de la Saint Vincent Tournante, qui se déroulera cette année à la Chapelle-Vaupelteigne, une fête pour les papilles, pour le vin, et toux ceux qui l’aiment. Mais aimer le vin, n’est pourtant pas à la portée du premier venu, car un vin se déguste et la dégustation, cela s’apprend.

De plus, il n’est pas inintéressant, avant de commencer la dégustation de bien connaître nos vins locaux. Pour vous y aider, sachez reconnaître les AOC de l’Yonne ! A ce propos, le saviez-vous ? Notre dernier né icaunais, portant “l’AOC Bourgogne,” est le “Tonnerre Blanc” !

Il appartient à une famille d’appellation régionale « Bourgogne » (suivie d’un nom de village bien de chez nous), qui compte déjà quatre enfants : « Bourgogne-Chitry », « Bourgogne-Coulanges-La-Vineuse », « Bourgogne-Epineuil » et «Bourgogne-Vezelay».

Et maintenant, une petite leçon de dégustation, cela vous dirait ? Alors, allons-y !

Les Préparatifs

-1) Couvrez votre table d’une nappe blanche, et placez-vous à la lumière du jour.

-2) Choisissez un vin blanc ou rouge, peu importe, et remplissez en un verre.

Une robe de lumière

Comme en haute couture, tout commence par l’examen de la « robe » qui se caractérise par sa couleur : observons son intensité, sa brillance, (obtenue grâce à la réflexion de la lumière sur la surface du vin en contact avec l’air et qui crée un «effet miroir») sera un premier critère d’appréciation.

Notre robe peut être étincelante, et même cristalline, si le vin (blanc), est de couleur pâle. Ou bien encore, elle peut éclater de plaisir, et pétiller d’allégresse en lançant d’écarlate reflets chatoyants qui dansent dans la lumière du jour. A l’inverse, elle peut faire une triste mine, et présenter une face de carême, terne et mate. Inutile de préciser que, dans ce cas, il vaut mieux ne pas aller plus loin !

Clarté du breuvage

Ensuite, concentrez-vous sur sa limpidité. Cependant, faites attention : bien distinguer un vin trouble, presque opaque dans tout le verre, d’un léger dépôt concentré au fond du verre, tandis que le haut du verre reste transparent. Dans ce cas, cela peut ne pas être un défaut, surtout si le vin est vieux. En revanche, un vin trouble est toujours un vin malade.

Fluidité ou viscosité

Portez également, en versant le vin dans le verre, votre attention sur sa fluidité (pour les vins secs), et sa viscosité, (pour les vins liquoreux), dont la consistance peut aller jusqu’à ressembler à un sirop. Un vin sec à viscosité importante, sera pénalisé. C’est un défaut.

Que nous raconte le verre ?

Il nous reste maintenant encore à contempler les parois du verre et les dessins qui s’y forment.

On parle de « jambes », de « larmes » ou encore, de « perles », de « pleurs », d’«arceaux».

Ces arabesques gracieuses traduisent la richesse du vin en alcool. Plus votre vin sera alcoolisé, plus ses jambes seront épaisses et bien visibles.

Mais ce n’est pas forcément un critère de qualité !

Il vous reste ensuite à faire la synthèse de toute vos observations et à goûter votre breuvage. Notez-les sur un carnet. Bonne dégustation !

Un premier exemple

Prenons un Bourgogne blanc de Tonnerre 2004 (château clos de Vaulichères). Ce vin fruité et élégant, d’une fraîche acidité, est idéal pour l’apéritif : Sa robe est pure et pâle et présente des reflets argentés.

On peut aussi parler d’une robe d’or, de jambages lents et nombreux, d’un nez intense et puissant où dominent des arômes de fruits secs et des épices… Ou d’un vin fluide aux jambages fins et réguliers…

Cela ne vous met-il pas en appétit ?

A vous, maintenant de vous lancer ! Ce n’est pas difficile, et n’hésitez pas à vous faire conseiller par un pro, ils adorent qu’on s’intéresse à leur profession et vous régaleront de leurs connaissances.

1 réflexion sur “Apprenons à déguster le vin !”

  1. Ping : Savourer les produits du terroir dans le Berry | Evangeline Lilly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *