Quelles solutions pour favoriser un sommeil réparateur ?

Quelles solutions pour favoriser un sommeil réparateur ?

Le sommeil est un élément clé pour le bon fonctionnement de l’organisme humain. Il favorise la récupération de la fatigue intellectuelle et psychologique ainsi que la régénération des cellules. 17 % des Français ne profitent toutefois pas pleinement de ses bienfaits, car ils sont exposés à des troubles du sommeil. Cela mène à des difficultés à se concentrer, une humeur grincheuse et même un système immunitaire affaibli. Pour cela, trouver des solutions efficaces pour favoriser un sommeil réparateur est capital. Il vous faudra surtout un bon matelas pour favoriser le sommeil et une bonne température dans votre chambre.

Choisissez bien votre lit pour un sommeil de qualité

C’est le premier facteur à considérer lorsque vous cherchez le moyen de mieux dormir. Le lit est composé d’un cadre qui soutient un sommier, sur lequel le matelas est posé. Chacun de ses éléments a le potentiel d’améliorer votre sommeil ou de le dégrader. Il est alors nécessaire de miser sur des produits de qualité à tous les niveaux. Le sommier et le matelas sont les éléments qui ont le plus d’impact sur votre sommeil.

Misez sur un bon matelas

Le matelas est la pièce centrale de la literie. C’est l’élément avec lequel vous êtes en contact direct quand vous dormez. Pour qu’il serve parfaitement son but, assurez-vous qu’il soit très confortable. C’est d’ailleurs la particularité de plusieurs matelas Bultex et d’autres items du même genre, destinés à fournir un sommeil réparateur.

Il est recommandé de privilégier un matelas en mousse dont la composition permet d’épouser parfaitement la morphologie de la personne qui s’y allonge. Il est indispensable que la colonne vertébrale reste également bien alignée. Ces conditions permettent aux dormeurs d’éviter des douleurs au dos et aux articulations.

Assurez-vous également que l’aération du matelas soit excellente. C’est primordial pour maintenir la literie saine au fil des années et protéger les personnes sensibles aux allergies. Misez sur un produit léger. Il sera alors plus facile de le manipuler en cas de déménagement. Pour en profiter au maximum, il est recommandé de changer de face tous les 6 mois. De même, inverser les positions utilisées pour la tête et les pieds suivant une fréquence trimestrielle est très conseillé.

L’accueil du matelas est aussi important. C’est le ressenti que vous avez dans les 10 premières minutes qui suivent votre allongement sur le lit. Il dépend du garnissage du produit et se décline sous trois versions d’accueil : tonique (ferme), moelleux, enveloppant.

lit confortable sommeil réparateur

Le choix du sommier

Plusieurs types de sommiers sont disponibles sur le marché selon la technique de fabrication : les ressorts ensachés, la mousse et le latex. Les ressorts ensachés sont durables et offrent une haute précision en ce qui concerne le soutien du dormeur. De plus, l’aération procurée est correcte et leur aptitude à absorber les mouvements durant votre sommeil est excellente.

Malgré son dynamisme limité, le sommier en mousse est aussi très confortable. Il offre également une bonne aération et un soutien correct. Concernant le sommier en latex, il est caractérisé par un confort progressif, car il se compresse sous le poids du dormeur.

L’ensemble matelas et sommier a pour but de soutenir le dormeur. Le soutien offert par ces éléments est alors un aspect à considérer également lors de votre achat. Il doit absolument permettre à votre colonne vertébrale de rester alignée. Plusieurs types de soutien sont disponibles : équilibré, ferme ou très ferme.

Créez les conditions favorables à l’endormissement

Pour bénéficier d’un sommeil réparateur, il est aussi nécessaire que votre chambre dispose de certaines conditions favorables.

La bonne température

La température doit y être agréable. Il ne doit faire ni trop chaud, ni trop froid. La transpiration abondante et un air glacial perturbent en effet le sommeil à cause des sensations désagréables provoquées. Cette situation nécessite en général que vous sortiez du sommeil pour chercher une solution.

Pour éviter cela, assurez-vous que votre pièce soit bien ventilée et climatisée s’il le faut. Il est recommandé que la température se situe entre 16°C et 18°C, car la fraîcheur aide le corps à s’endormir. Bien couvert, vous n’aurez pas froid, votre corps est prévu pour.

Ouvrez régulièrement les fenêtres de votre chambre pour renouveler l’air qui y est présent. Cela doit se faire chaque matin et soir pendant quelques minutes au moins. C’est indispensable pour éliminer l’air riche en gaz carbonique émis durant la nuit et le remplacer par un air plus frais. Dans une pièce de 15 à 20 m², suivre ce processus d’aération pendant 5 minutes est suffisant.

Évitez la lumière et le bruit

Il est également recommandé de se protéger au maximum du bruit et de la lumière. Dormir dans le noir total favorise un meilleur sommeil, alors utilisez des rideaux épais pour recouvrir vos fenêtres et garder la pièce dans l’obscurité. Cela stimule la production de la mélatonine qui est l’hormone du sommeil. Les personnes qui ne supportent pas les pièces totalement obscures peuvent insérer de petites veilleuses à l’éclairage peu intense, pour apporter un minimum de luminosité qui les rassure.

Concernant le bruit, il est à proscrire au maximum. Éloignez tous les éléments bruyants, capables de vous déranger. Optez pour des bouchons d’oreilles si nécessaire.

Dépourvu de ces nuisibles, votre sommeil sera paisible et vous fera énormément de bien. Votre chambre est ainsi transformée en un cocon de quiétude, où vous êtes à l’abri du monde extérieur et de ses tracas.

Développez de bonnes habitudes pour dormir mieux

Certains de nos comportements entravent les efforts effectués pour obtenir un sommeil de qualité.

L’heure du coucher

Il s’agit en premier de l’heure du coucher. Elle doit être fixe et régulière chaque jour. Cela permet une bonne régulation des hormones responsables du sommeil, qui vous plongeront plus rapidement au pays des rêves.

Cette amélioration est liée au développement des automatismes du corps, qui anticipe sur vos besoins et programme le moment de s’endormir. L’habitude de l’heure fixe pour se coucher est aussi importante que la quantité de sommeil par nuit.

Il est également recommandé de se coucher avant minuit. Cela est lié aux 3 différentes étapes du sommeil du coucher au réveil, caractérisées par les termes : léger, profond et paradoxal. Le sommeil profond est celui dont vous avez le plus besoin, car il est réparateur. Celui qui est paradoxal représente plutôt une période d’activité cérébrale intense où les personnes rêvent.

Selon des études, le sommeil profond s’étend jusqu’à 3H ou 4H du matin et constitue la première partie du sommeil suivie par une dernière où les deux autres alternent. C’est réellement la première période qui est réparatrice et se coucher avant minuit (à 22 h par exemple) permet de bénéficier de plus d’heures de sommeil de qualité.

Lisez quelques pages, faites de la méditation et créez une routine pour vous endormir facilement. Pratiquer une activité sportive au quotidien permet également de synchroniser votre horloge interne et améliore la qualité de votre sommeil.

Les appareils électroniques

Pour un sommeil réparateur, il est également recommandé de se débarrasser des écrans dès 20 h. La lumière bleue produite par ces appareils est en effet très inappropriée pour le sommeil. Elle est très excitante et proche de la luminosité émise par le soleil. Cela participera à vous garder éveillé même si vous êtes fatigués.

Évitez aussi la présence massive d’appareils électroniques dans votre chambre et proche du lit surtout. Les appareils de communication en particulier émettent des ondes, même en veille. Cela peut agir sur votre sommeil.

Alimentation saine

Les derniers paramètres à considérer pour obtenir un sommeil réparateur concernent l’alimentation. Il est recommandé de dîner au moins 2 h avant de se coucher. Les repas lourds compliquent la digestion et par conséquent le sommeil en est affecté.

Misez sur un dîner léger, peu épicé, sans viande rouge. Mangez de préférence des crudités, du pain blanc, des légumes, des pâtes et du poisson. Les produits laitiers riches en tryptophanes sont vivement recommandés. C’est de cette substance qu’est produite l’hormone de l’endormissement et de la tranquillité : la sérotonine.

Il est également recommandé d’éviter la prise d’excitants avant de se coucher. Le café, les cigarettes et la vitamine C sont proscrits. Évitez la consommation d’alcool, qui perturbe les cycles de sommeil.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.