Ma nouvelle habitude de consommation : les emballages biodégradables

Ma nouvelle habitude de consommation : les emballages biodégradables



Troisième matière la plus produite dans le monde après l’acier et le ciment, le plastique a envahi notre environnement avec une production de 400 millions de tonnes chaque année. Une grande part de cette production (un tiers) est constituée d’emballages plastiques, ce qui génère une quantité considérable de déchets, soit 40 % des déchets plastiques. Même si le recyclage permet de freiner un tant soit peu le processus, la meilleure solution reste de revoir essentiellement nos habitudes de consommation. L’une des habitudes que j’ai moi-même adoptées est l’utilisation d’emballages biodégradables, un moyen non négligeable pour enrayer cette course effrénée.

Emballage biodégradable : qu’est-ce que c’est ?

Outre les différentes possibilités de recyclage des emballages classiques, il existe désormais de nouvelles solutions, telles que les emballages biodégradables.

On emploie le terme d’emballage biodégradable pour désigner les contenants destinés à se décomposer totalement en un laps de temps sans porter atteinte à l’environnement. La dégradation se fait pendant moins de 6 mois grâce aux différents microorganismes qui se trouvent dans l’environnement. Pendant le processus de décomposition, ces conditionnements se transforment en de petites particules qui permettent aux plantes de se développer. De plus, ils ne libèrent pas de toxines dangereuses pour la planète.

Comme exemples d’éléments pouvant être biodégradables, on peut citer les produits en bambou, en feuilles de bananier, en papier, en fibres végétales et en résidus alimentaires.

Les emballages biodégradables : une alternative au plastique

Il existe aujourd’hui de nombreuses entreprises spécialisées dans la production de ce type d’emballage. C’est sans l’ombre d’un doute à cause du besoin sans cesse grandissant des consommateurs de s’inscrire dans une démarche écoresponsable.

En effet, les habitudes de ces derniers changent tant au niveau de la consommation des produits alimentaires qu’au niveau des contenants. On préfère donc manger bio et utiliser des emballages écologiques et respectueux de l’environnement comme le biodégradable. 

Pour satisfaire les besoins des consommateurs de plus en plus soucieux de l’impact de leur achat sur l’environnement, les entreprises n’ont alors pas d’autres choix que de prendre en compte la dimension sociétale autour du packaging. Un réel challenge pour les industriels qui se doivent de créer des alternatives et d’innover sur le marché de l’emballage, afin d’améliorer l’expérience client. Certaines marques ajoutent même des QR-codes pour permettre une meilleure traçabilité.

Des astuces pour adopter l’emballage biodégradable

C’est dans le souci de participer à la protection de l’environnement et de garantir un environnement sain pour la génération future que j’ai moi-même opté pour l’utilisation des packagings biodégradables. Si vous êtes dans le même sillage, le mieux est d’inviter votre vendeur à emballer vos produits dans ce type de contenant.

En effet, les sacs en papier ou en carton sont devenus l’emballage privilégié pour de nombreuses marques, magasins et supermarchés. Vous pouvez donc vous tourner vers ces types de vendeurs. On pense également aux pâtissiers qui proposent souvent des emballages en papier. 

emballages-biodegradables

D’autres par contre continuent de proposer des sacs en plastique. Dans ce cas, il est préférable de vous déplacer avec vos contenants, lors de vos achats. C’est pour cela que j’ai toujours sur moi des contenants écoresponsables.

J’utilise par exemple des sacs en papier acidulés pour transporter facilement mes produits alimentaires comme non alimentaires. Très esthétiques et disponibles en plusieurs coloris et designs, ces sacs existent sous différents formats. Du sac kraft au sac papier luxe, vous aurez donc un éventail de choix. Il existe même des sacs à main écoresponsables.

De plus, il est possible de trouver des packagings papier de tailles différentes. Entre petits, moyens, grands, et même extra-larges, vous trouverez des emballages adaptés à vos produits, des plus légers aux plus volumineux. Il existe même des emballages bouteille permettant de conditionner et de transporter vos bouteilles en toute sécurité. N’hésitez donc pas à utiliser ce genre de sac pour offrir par exemple des bouteilles de vin à une connaissance !

Quel coût pour un emballage biodégradable ?

Le prix d’achat est souvent un frein pour de nombreuses personnes qui hésitent de ce fait à franchir le cap. En réalité, tout dépend du type d’emballage. Vous pouvez en trouver en amidon de maïs, en fibre de bambou, en acide polyactique (PLA) ou encore en pulpe de canne.

20 % plus chers que ceux en plastique traditionnel, les emballages en acide polyactique sont résistants et adaptés au contact alimentaire. De plus, ils sont durables, car comparés à la production de plastique à base de pétrole, les émissions de CO² sont réduites de 75 %

Par contre, le PLA n’est pas résistant à la chaleur. Ils conviennent donc plus aux boissons ou aux recettes froides. Quant aux packagings en pulpe de canne, ils sont environ 15 % moins chers. 

Un autre point important concerne l’index des prix sur les matières premières dont le cours est très stable, alors que le prix du plastique dépend des cours du pétrole, dont la volatilité n’est plus à prouver.

Toutefois, beaucoup d’autres personnes sont prêtes à faire des efforts et à toucher au porte-monnaie, puisque 86 % des Français jugent que les emballages constituent un enjeu important pour la planète. Ces derniers sont prêts à payer quelques centimes de plus pour des emballages écologiques et respectueux de l’environnement.

Article relatif

Une citation ) propos de “Ma nouvelle habitude de consommation : les emballages biodégradables

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.