Tout savoir sur la chiropraxie

Tout savoir sur la chiropraxie

Le stress, les maux dorsaux et les problèmes articulaires sont légion chez les jeunes adultes. Parmi les solutions qui existent pour soulager ces maux, figure en bonne place la chiropraxie. Cependant, très peu de personnes y font recours parce qu’ils ne connaissent pas et ne sont pas conscients de tous les avantages de ce traitement alternatif. Nous avons décidé de prendre les choses en main et de vous aider dans la découverte de cette pratique. Pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est la chiropraxie, nous vous proposons ce guide qui renseigne l’essentiel sur cette spécialité.

Qu’est-ce que la chiropraxie ?

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette spécialité, vous êtes au bon endroit. En effet, des études ont prouvé que très peu de personnes connaissent l’existence de cette médecine alternative. Pourtant, tout savoir sur la chiropraxie vous aidera à mieux comprendre son utilité et à y avoir recours si nécessaire.

La chiropraxie est une médecine manuelle qui soulage les problèmes de dos et articulaires. Cette discipline permet de détecter, de traiter et de prévenir les dysfonctionnements du squelette surtout au niveau de la colonne vertébrale et des membres.

Elle a été fondée aux États-Unis en 1985 par Daniel David Palmer. Le premier patient ayant bénéficié d’un ajustement chiropratique était le concierge de l’immeuble où travaillait Palmer. Il aurait recouvré l’audition après cette intervention.

Cette pratique paramédicale s’est ensuite propagée dans le monde, mais reste tout de même moins connue que l’ostéopathie qui est une toute autre pratique. 

À quoi sert la chiropraxie ?

La chiropraxie est une pratique non intrusive et non médicamenteuse, car elle consiste à réaliser des actions manuelles sur le squelette du patient. Cette médecine douce nécessite donc une bonne connaissance du corps humain et des différentes relations existantes entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains maux.

La chiropraxie est donc conseillée pour prévenir les douleurs et les traiter. Elle sert à entretenir le bon fonctionnement du système nerveux et à augmenter la capacité d’adaptation au stress quotidien. Les ajustements chiropratiques permettent de libérer les tensions, rétablir un bon équilibre au corps et redonner aux articulations leur mobilité.

Il faut retenir que le traitement à réaliser par le chiropraticien diffère d’un patient à un autre puisque les troubles ne sont pas les mêmes. Le spécialiste analyse avec précision chaque geste du patient afin de comprendre l’origine du trouble pour un traitement efficace.

Quand faut-il consulter un chiropraticien ?

Un traitement préventif étant également possible, vous pouvez contacter un chiropraticien à n’importe quel moment. Vos séances vous permettront de détecter des problèmes s’il y a. En effet, vous pouvez simplement vérifier l’état de votre colonne vertébrale.

Vous devez consulter un chiropraticien dès que vous sentez des problèmes articulaires, de la tension, un manque d’énergie ou du stress récurrent. L’avantage est que vous n’avez aucunement besoin de passer par un médecin avant de consulter un chiropraticien.

chiropraxie

Combien de séances faut-il ?

Il n’existe pas de nombre de séances prédéfinies pour un traitement chiropratique. Cela dépend en fait de chaque situation. Dans certains cas, une ou deux séances suffisent.

Par contre pour régler un problème en particulier, il faudrait au minimum trois séances et en moyenne 6 à 8 séances. Chaque séance dure entre 30 et 60 minutes en fonction du problème à résoudre. À tout moment, le spécialiste peut ajuster le traitement et revoir le nombre de séances.

Pour des maux chroniques, il serait adéquat de venir régulièrement, selon une fréquence que le chiropraticien vous aurait communiquée. Si vous n’avez aucun problème en particulier, vous pouvez aussi définir une fréquence de visite pour prévenir tout problème futur.

Comment se déroule une séance de chiropraxie ?

La séance débute par une anamnèse pour connaître les antécédents du patient et savoir pourquoi il consulte. Le chiropraticien soumet le patient à un examen du corps et des différentes postures.

Après évaluation complète, le spécialiste passe à la détection et au diagnostic. Vient ensuite le traitement où il établit les ajustements adaptés. Pour avoir une idée précise du traitement, il peut demander des radiographies ou des IRM.

Une séance de chiropraxie se fait en sous-vêtements afin que les gestes du spécialiste ne soient pas limités. Le patient doit se coucher sur une table de massage et se relaxer au maximum. 

Le chiropraticien peut alors commencer son traitement en exerçant une pression aux endroits stratégiques et qui sont sujets aux douleurs. Plusieurs patients s’accordent à dire qu’ils obtiennent soulagement dès la première et la deuxième séance.

Quelle est la formation pour devenir chiropraticien ?

La chiropraxie est une discipline paramédicale qui nécessite cinq années d’étude et quinze mois de stage clinique. Cette formation est standardisée au niveau mondial, c’est-à-dire que tous les aspirants chiropraticiens, peu importe leur pays, reçoivent une formation équivalente sanctionnée par un diplôme.

La qualité de l’enseignement des établissements accrédités est contrôlée par le CCE (Chiropratic Council on Education) de chaque continent. Aucune formation à temps partiel n’est possible pour devenir chiropraticien du fait de la délicatesse du métier.

Elle est reconnue par l’OMS comme expert de la colonne vertébrale. En France, le gouvernement a décrété que le chiropraticien est le seul et l’unique thérapeute non médecin qui a le droit de manipuler les cervicales sans un certificat de non-contradiction d’un médecin.

Outre l’avis des patients qui est positif, des enquêtes ont également prouvé que les traitements chiropratiques font partie des plus efficaces. Seuls les spécialistes de ce domaine ont la compétence requise et le droit de faire des ajustements.

Le chiropraticien doit sans cesse s’améliorer et assister à des formations dans le but d’avoir des compétences supplémentaires. Cela l’aidera à satisfaire son public même si ses patients ont des profils différents.

Vous vous demandez combien gagne un chiropraticien. Comme vous aurez pu le deviner, il n’y a pas une somme fixe. Tout dépend de sa clientèle, du type de séances, etc. Toutefois, en moyenne, il gagne 50 000 € par an.

Où trouver un chiropraticien ?

Si les chiropraticiens ne sont pas très connus, ils sont quand même au nombre de 1000 en France. Il vous serait donc aisé d’en trouver un pour vos séances.

Si vous recherchez un chiropraticien, rapprochez-vous en premier lieu des spécialistes du monde médical. Ils ont généralement un réseau constitué de plusieurs experts de la santé. Ils pourront vous recommander quelques-uns.

Demandez donc à votre médecin traitant ou encore à votre kinésithérapeute afin qu’il vous recommande un spécialiste aguerri. Vous pouvez aussi consulter le site de l’Association Française de Chiropraxie où se trouve un annuaire.

En renseignant votre département, votre ville, le site pur propose quelques profils. Aussi, il y a un classement par ville et par département. En cliquant sur une des villes, vous avez une liste de contacts de chiropraticiens.

Vous devez savoir qu’une séance chez le chiropraticien peut vous coûter entre 30 et 90 € la séance en fonction du mal et du nombre de minutes. Certains proposent des forfaits qui peuvent vous revenir un peu moins cher.

Voilà de façon détaillée tout ce qu’il faut savoir que la chiropraxie. Une discipline paramédicale qui ne fait aucun recours aux médicaments, mais qui procure soulagement aux patients.

Il est indispensable de connaître réellement l’anatomie humaine afin de bien exercer ce métier. Pour cause, il nécessite cinq années d’étude. Vous savez désormais vers qui vous tourner dès que vous avez un problème aux articulations ou aux muscles.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.