Quel est le bon taux d’humidité dans la maison ?

Quel est le bon taux d’humidité dans la maison ?



L’air est composé de manière naturelle de vapeur d’eau. C’est elle qui définit si l’air est trop sec ou trop humide. Dans l’un ou l’autre des cas, cela implique un changement d’atmosphère qui influence grandement divers aspects de votre vie. Cette règle s’applique aussi dans votre maison où la teneur en vapeur d’eau de l’air peut changer selon les températures extérieures et intérieures ainsi que les pièces. Afin de bénéficier de conditions de vie optimales, il convient de la maintenir au niveau idéal pour avoir un taux d’humidité adéquat. Alors, quel est le bon taux d’humidité à avoir dans sa maison ?

Le bon taux d’humidité pendant les périodes froides

Il est important de rappeler que l’humidité ambiante de l’air varie grandement avec sa température. Autrement dit, le taux d’humidité dans votre maison peut beaucoup fluctuer en fonction des saisons de l’année. Au cours des périodes froides, l’air absorbe moins d’humidité. Il a donc tendance à s’assécher rapidement. Cela se justifie par le fait qu’il a déjà atteint sa capacité maximale d’absorption.

Utilisez un humidificateur pour préserver votre santé

Un air trop sec peut avoir des conséquences graves sur votre milieu de vie et plus spécifiquement sur votre santé. Afin de vous éviter les désagréments qui en découlent, nous vous recommandons l’usage d’un humidificateur d’air. Sa fonction principale est de faire monter à un niveau raisonnable le taux d’humidité à l’intérieur de votre maison. Lors des moments où les températures sont particulièrement basses, il fera donc en sorte que ce dernier ne soit pas inférieur à 30 %. Il s’agit du seuil à partir duquel l’air ambiant est considéré comme trop sec.

À partir de cet instant, il n’est pas exclu que vous soyez victime de maux de tête répétitifs. De plus, pendant ces périodes, vous avez sûrement le réflexe, comme beaucoup, d’augmenter votre chauffage. Cela affecte votre propre température (celle de votre corps) et accroît votre sudation. Vous vous déshydratez donc plus rapidement.

Dans le pire des cas, vous serez sujets à des irritations des yeux ou à des allergies. Ces dernières sont souvent cutanées. La formation récurrente de poussière peut s’avérer dangereuse si vous souffrez d’asthme. Pour ne pas arranger les choses, toutes ces manifestations peuvent être combinées à l’apparition de sècheresses cutanées sur vos lèvres et à des congestions nasales.

L’utilisation d’un humidificateur d’air vous évite de subir tout ça. De plus, l’appareil a un mode de fonctionnement simple. Pour trouver un humidificateur d’air de qualité, tournez-vous vers des plateformes spécialisées telles que Wezr qui proposent une large gamme de modèles adaptés à votre intérieur. Afin de bien faire votre choix, prenez en compte des critères comme le débit ou la taille du réservoir de l’humidificateur d’air.

En plus de vous donner la possibilité de réguler le taux d’humidité dans votre maison en périodes froides, l’humidificateur vous permet de le mesurer. Cet aspect est important pour vous situer quant à l’hygrométrie de chaque pièce. Certains modèles peuvent même être configurés en fonction de cette valeur. Vous devez donc prendre en compte ce détail lors de votre achat.

installer humidificateur d'air maison

Étendez votre linge à l’intérieur

Il existe d’autres moyens, moins précis que l’humidificateur, en mesure de faire grimper le taux d’humidité si l’air dans votre habitat est trop sec. L’usage d’un étendoir qui vous permettra de sécher votre linge en intérieur fait partie des plus simples.

Au fur et à mesure que vos habits sècheront, l’humidité de l’air augmentera. Cela veut évidemment dire qu’une fois qu’ils seront secs, leur effet sur le taux d’humidité s’arrêtera aussitôt. De ce fait, il ne s’agit pas d’une méthode que vous pouvez utiliser au-delà de quelques heures.

Pensez à l’astuce de la bassine d’eau

Étant donné que la vapeur d’eau affecte le taux d’humidité de l’air, faire en sorte qu’il y en ait plus aidera à rendre l’air moins sec. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’astuce de la bassine d’eau. Elle consiste à mettre un récipient rempli d’eau près d’une source de chaleur. Il peut être question de votre radiateur par exemple.

Au contact de la chaleur, l’eau s’évaporera lentement et progressivement. De cette manière, vous ferez monter le taux d’humidité de votre intérieur de manière durable. Il est évident qu’avec un récipient assez grand, vous aurez un effet plus durable. Veillez cependant à faire attention avec cette méthode. Si la source de chaleur est trop importante, votre eau s’évaporera rapidement et l’humidité risque d’atteindre un niveau trop élevé.

Modérez le chauffage

Trop chauffer votre maison ne fait pas forcément grimper le taux d’humidité pendant les périodes froides. Au contraire, le chauffage contribue fortement à l’assèchement de l’air ambiant. Pour ne pas subir cela, évitez de le pousser au maximum. Dans les pièces de vie, maintenez une température variant entre 20 et 21°.

Combinez cette régulation de la température à une aération régulière de votre maison. Cette action est d’ailleurs particulièrement importante. Ainsi, même en période froide, ouvrir vos fenêtres pendant quelques minutes peut s’avérer très utile. Cela vous aidera à ne pas avoir un taux d’humidité inférieur à 30 %.

humidité maison solutions

Le taux d’humidité adéquat durant les périodes chaudes

Contrairement à ce que l’on peut penser, durant les saisons chaudes, l’air est naturellement plus humide. Son taux d’humidité est donc relativement élevé. Il peut toutefois croître encore plus avec la contribution de l’utilisation de certains systèmes tels que le climatiseur. Par conséquent, durant les saisons chaudes, vous pourriez faire face à des problèmes sérieux d’humidité. C’est le cas lorsque le taux d’humidité dans l’air franchit la barre des 70 %.

Servez-vous d’un déshumidificateur

Le déshumidificateur d’air est un appareil spécialement conçu pour réduire le taux de l’humidité de l’air ambiant. De manière générale, il filtre l’air de sorte à le rendre plus sain et plus adapté. En recourant à ce dispositif, vous garderez un taux d’humidité inférieur à 70 % dans votre maison. De plus, vous vous évitez de nombreux soucis d’hygiène comme la condensation ou l’apparition des acariens.

La condensation est le phénomène par lequel l’humidité s’agglutine en eau. Cela est possible lorsqu’elle entre en contact avec des surfaces plus froides. De ce fait, vous pouvez remarquer une formation de couches humides dans divers endroits de votre maison. Généralement, il s’agit des murs ou du plafond. En plus de mettre votre hygiène en péril, ce phénomène favorise la formation de moisissures. Ces dernières sont à l’origine de nombreuses maladies et allergies.

Outre les soucis de condensation, un taux d’humidité trop élevé dans votre maison la rendra accueillante pour certains indésirables. Il s’agit en l’occurrence des acariens qui sont très friands des environnements humides. Ils leur permettent de se développer et de se multiplier convenablement. Ces petits organismes quasiment invisibles à l’œil nu n’auront aucun scrupule à s’introduire dans votre lit, votre canapé ou vos vêtements.

Ils sont à l’origine de la maladie de Lyme, de la gale et de plusieurs allergies causées par leurs déjections. Cela peut aller jusqu’à des problèmes respiratoires. C’est la raison pour laquelle vous devez tout faire pour maintenir un bon taux d’humidité chez vous. Avec un déshumidificateur d’air, ce sera le cas.

Vous avez le choix entre le déshumidificateur chimique et le déshumidificateur électrique. Le premier fonctionne par absorption. Il contient des matériaux tels que le gel de silice qui retiennent l’humidité sous forme d’eau dans un bac. Le second type de déshumidificateur fonctionne par condensation. L’appareil aspire l’air et le compresse jusqu’à la condensation totale de l’humidité.

déshumidificateur eau maison

Améliorez la ventilation

Une fois encore, améliorer le système de ventilation de votre maison peut vous aider à en réguler le taux de l’humidité. Ventiler régulièrement votre intérieur y renouvelle l’air et permet d’avoir une atmosphère toujours agréable. Pour ce faire, pensez à ouvrir vos fenêtres ou vos portes afin de laisser l’air entrer.

Chaque pièce doit bénéficier d’un système d’aération efficace. Pour ce faire, vous pouvez vous aider de dispositifs permettant de brasser et de forcer l’apport en air frais. Il s’agit des systèmes de ventilation mécanique contrôlée notamment. En installer un dans votre maison est un moyen d’y garder un taux d’humidité toujours raisonnable en période chaude.

Il existe différents types de systèmes de ventilation. Pour choisir celui qui convient le mieux à votre intérieur, vous pouvez vous fier à quelques critères. Le type en est d’ailleurs le plus important. Avec un système de ventilation indiqué pour votre maison, vous pourrez limiter, voire éliminer les problèmes liés à un taux d’humidité élevé.

Changez quelques-unes de vos habitudes

Modifier quelques-unes de vos habitudes vous permettra aussi de réguler le taux d’humidité chez vous. En effet, en étant seulement 3 habitants dans votre logement, vous pouvez produire jusqu’à 12 litres de vapeur d’eau par jour. Avec les bonnes habitudes, ce nombre peut grandement diminuer. Vous pouvez par exemple éviter de prendre des douches trop chaudes. Néanmoins, lorsque vous le faites, gardez votre salle de bain fermée pour empêcher l’humidité de se propager.

À la cuisine, pensez à garder les casseroles fermées pendant la cuisson des plats. La vapeur qui s’en échappe est conséquente et peut faire facilement monter le taux d’humidité. Cela est d’autant plus vrai que le temps passé en cuisine est plus ou moins important.

En résumé, vous devez retenir que le taux d’humidité idéal dans la maison se situe entre 40 et 70 %. En dehors de cette limite, l’air est soit trop sec soit trop humide. Dans chacun de ces cas, votre milieu de vie en est affecté. Avec des appareils tels que l’humidificateur et le déshumidificateur d’air, vous pourrez aisément réguler le taux d’humidité de votre logement et vous assurer un cadre de vie sain.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.