Mal de dos : pourquoi dit-on qu’il faut bouger ?

Mal de dos : pourquoi dit-on qu’il faut bouger ?



Lorsque l’on souffre de douleurs dorsales, on peut être tenté de s’arrêter de bouger et de mettre fin à nos activités quotidiennes. Cette fausse croyance causera plus de mal que de bien. Les meilleures choses à faire consistent à faire des exercices d’étirement, de relaxation et de renforcement musculaire. Informez-vous également sur les diverses solutions pour porter vos courses sans risque, sur comment bien vous tenir en position assise ou comment faire votre ménage sans vous faire mal. Faisons le point sur les différentes solutions qui vont vous permettre de soulager votre mal de dos.

Faites vos courses avec un chariot de courses pour rester actif

Le bon traitement en cas de mal de dos est le mouvement. Au lieu de rester au lit, continuez à être actif puisque l’immobilité ne vous aidera pas à soulager vos douleurs dorsales.

Quel chariot de courses utiliser pour soulager votre dos ?

Si vous souffrez de douleurs dorsales, il est fortement recommandé de bouger davantage tous les jours. Une solution pratique consiste à vous servir d’un chariot de courses lorsque vous faites vos emplettes. Si vous souhaitez vous soigner tout en continuant à vivre normalement au quotidien, renseignez-vous sur les chariots pour les courses, il en existe plusieurs. Le chariot de course est très utile si vous souffrez de mal de dos, car il vous évite les lourdes charges.

Comme vous n’aurez pas à porter des sacs qui peuvent être lourds, vous éviterez d’avoir mal aux bras et aux épaules. Il est également tout indiqué, puisque vous devez idéalement faire vos emplettes à pieds pour traiter vos douleurs dorsales. Il vous suffira de le tirer ou de le pousser sans trop d’effort. Dans le cas des personnes âgées, le chariot est d’une praticité indéniable lorsqu’elles doivent faire leurs courses. Le caddie leur apportera une aide très utile pour se déplacer sans leur déambulateur. Utilisez des chariots avec 3 roues si vous avez des escaliers à monter.

Mal de dos

Faites vos courses à pied pour dire stop à la sédentarité

La sédentarité en cas de mal de dos mène à une perte de tonus et à un relâchement des muscles. Il est fortement déconseillé de s’arrêter de bouger et de travailler en cas de lombalgie. Lorsque vous souhaitez traiter ce problème, mieux vaut maintenir les activités quotidiennes que vous pouvez adapter si nécessaire, car cela sera bénéfique pour vous. Concrètement, nous vous incitons à poursuivre vos loisirs, à vous rendre au travail à pied, à amener vos enfants à l’école en vélo, à faire vos courses avec un chariot adapté, à jardiner et à faire le ménage.

Tout ce qui maintenait votre corps en activité doit être poursuivi pour soulager vos douleurs dorsales. Faire vos courses à pied permettra de renforcer la souplesse des muscles de votre dos et de les entretenir. Cela contribue également à éviter les maux de dos chroniques.

Nos conseils pour bouger davantage au quotidien

Sachez que dans la plupart des cas, le manque d’activité amplifie vos douleurs dorsales. La raison est simple : en réaction à la passivité, les tissus musculaires s’atrophient. Il en résulte davantage de douleur ainsi que des raideurs.

Modifiez votre trajet pour aller au travail et promenez votre chien

Pour bouger plus, n’hésitez pas à modifier le trajet que vous suivez tous les jours pour vous rendre au travail, mais aussi pour en revenir. Vous avez là une occasion d’intégrer de l’exercice pour prendre soin de vous. Vous pouvez par exemple descendre à deux stations d’avance pour marcher quelques minutes. Si vous habitez à proximité de votre lieu de travail, nous vous invitons à prendre le vélo ou à vous y rendre à pied quelques jours par semaine.

Si vraiment vous n’avez pas d’autre choix que de prendre votre voiture, n’hésitez pas à la garer le plus loin possible pour pouvoir faire quelques pas. En plus de prendre soin de votre dos, ces exercices simples diminueront vos risques de subir des maladies cardiovasculaires. Une autre option si vous possédez un chien est de le sortir matin et soir pour une marche rapide de 20 minutes. Vous brûlerez ainsi près de 130 calories, respirerez de l’air frais et activerez votre système respiratoire. Si le cœur vous en dit, vous pouvez même prolonger la promenade en vous rendant au parc pour jouer à la balle avec votre ami à quatre pattes.

Levez-vous de votre chaise et téléchargez une application qui vous motivera à bouger

Une fois que vous êtes au bureau, si vous faites partie de ceux qui y travaillent 8 heures par jour, saisissez les occasions de bouger qui s’offrent à vous. À l’heure du goûter, ne mangez pas devant l’écran, mais sortez plutôt prendre l’air. Les petites distances que vous parcourez finiront par s’accumuler sans que vous vous en rendiez compte et sans que vous ayez l’impression de faire plus d’efforts. Quant aux applications (Mon dos & moi, Activ’Dos, Mon Coach Dos, etc.) dédiées aux personnes souffrant de lombalgie, elles vous aideront, au travers d’un contenu varié et riche, à pratiquer des exercices physiques en toute sécurité pour prendre soin de votre dos.

Comprendre les causes du mal de dos

Qu’il soit léger ou intense, passager ou persistant, lancinant, violent ou insoutenable, le mal de dos est un signe que quelque chose d’anormal se produit dans votre organisme. Arthrose, mauvaise posture ou mouvement brusque, les causes des douleurs cervicales ou dorsales sont nombreuses.

Évitez les mouvements brusques et les charges lourdes

Les douleurs dorsales les plus fréquentes sont les lombalgies aiguës qui se manifestent par une douleur intense et un blocage du bas du dos. Elles peuvent être la conséquence d’un effort brutal souvent occasionné par le port de charges lourdes suite à un déménagement ou en faisant vos courses. Plutôt que d’utiliser un simple cabas, utilisez un chariot à roulettes afin de ne pas exercer trop de pression sur vos épaules.

Les gestes contraints répétitifs comme le fait de soulever des personnes alitées, de se pencher sur un individu malade ou de travailler les bras tendus sont également mis en cause. Ces derniers cas sont fréquents chez les professionnels à l’instar des aides-soignants, esthéticiennes, peintres, etc. Par ailleurs, les lumbagos touchent plus les artisans et les ouvriers qui réalisent des gestes répétitifs. Aussi bien chez les ouvriers que les cadres, le risque que ces affections se transforment en lombalgie chronique est le même. Un affaissement ou une fissure des disques intervertébraux en est le plus souvent l’origine.

L’arthrose à partir de la quarantaine

L’arthrose, une usure progressive des cartilages articulaires au niveau des vertèbres, est une autre grande cause de douleurs dorsales. Elle provoque des douleurs ainsi que des raideurs qui deviennent chroniques. Dans le cas d’une lombalgie, les personnes très souvent penchées sont celles qui sont le plus touchées à partir de 40 à 50 ans. Le cas s’aggrave d’autant plus si elles sont en surpoids, car l’excès de graisse entraîne une fonte des abdominaux.

Passé les 60 ans, les lombalgies sont plus fréquentes puisqu’à cet âge, on cumule souvent l’arthrose et les problèmes de disques. La conséquence principale est un rétrécissement du canal lombaire ainsi qu’une claudication qui causent des douleurs du nerf sciatique pendant la marche. Dans le cas d’une cervicalgie, l’arthrose cause les douleurs du cou en réduisant sa mobilité. Les douleurs provoquées s’étendent jusque dans les bras.

Une arthrose combinée à une mauvaise posture pendant le travail peut conduire à un rétrécissement du canal médullaire. Ce phénomène est également associé à la compression des racines nerveuses qui proviennent de la moelle épinière. La personne souffre alors de douleurs des épaules ainsi que du cou accompagnées d’un enraidissement, de fortes envies d’uriner et d’une paralysie des membres inférieurs.

Article relatif

Bien vieillir avec le collagène marin

Bien vieillir avec le collagène marin

Disponible sous la forme de nombreux compléments alimentaires et produits cosmétiques, le collagène marin présente des propriétés bénéfiques pour l’organisme.…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.