ayurveda

L’Ayurvéda [Dossier complet]

Histoire de l’Ayurveda

L’Ayurvéda est un système de soins hérité des Vedas visant à harmoniser l’être humain dans son ensemble (corps, esprit et âme). Les Védas sont les écritures sacrées de l’Inde antique (environ 1500 avant J.C.) destinées à guider les humains autant dans leur vie quotidienne que dans leur quête de la réalisation de soi.

D’après les légendes, les anciens sages en reçurent la révélation de l’Ayurvéda de Brahma lors de leurs méditations profondes. Ces paroles furent ensuite transmises oralement de maître à disciples.

2 des 4 Vedas, le Rig Veda et le Artharva Veda, donnent des informations sur les soins, la chirurgie et la longévité.

Mais l’Ayurvéda n’est pas seulement la science de la prévention et des soins, c’est une philosophie de vie. L’Ayurvéda est la recherche de l’équilibre. A ce titre, il dispense des conseils pratiques pour être bien avec soi-même et avec les autres.

L’Ayurvéda a deux principaux objectifs :

  • Aider au maintien en bonne santé
  • Prendre soin des malades et les guérir

Cette approche thérapeutique guide l’homme au travers d’un style de vie qui comprend le fait de s’alimenter sainement et de se reposer, ceci afin de se maintenir en bonne santé et de vivre longtemps.

Le terme Ayurvéda regroupe 8 branches d’activités :

  • Kaya chikitsa : la médecine générale Au sens de l’Ayurvéda elle s’intéresse aux relations entre l’esprit et le corps et aux méthodes naturelles de soins et de prévention (plantes, aliments, massages…)
  • Shala kya : le traitement des maladies de la tête, du cou, des yeux, du nez et de la gorge
  • Bala Roga chikitsa : la pédiatrie
  • Damstra chikitsa : la toxicologie
  • Sha lya : la chirurgie
  • Gralia chikitsa : la psychothérapie
  • Vrishya chikitsa : les aphrodisiaques
  • Jara chikitsa : la revitalisation

Cette médecine ancestrale est encore pratiquée par de nombreuses personnes, notamment au Kerala.

L’Ayurvéda considère la sante de manière holistique. Elle affirme que l’homme, partie de l’univers, est composé des mêmes éléments que la nature (les 5 éléments).

La théorie des tridosha (Vata, Pitta, Kapha) est la base de l’Ayurvéda, c’est pourquoi les soins tout comme l’alimentation sont spécifiques à chaque dosha.

Nous vous invitons donc dans un premier temps à déterminer votre dosha majoritaire.

Les 5 éléments et le corps

L’Ayurvéda postule que tout est énergie et que les énergies qui régissent le macrocosme sont identiques à celles qui œuvrent dans le microcosme.

L’univers fonctionne à partir de l’énergie des cinq éléments :

Les 5 éléments selon l’Ayurvéda             

  • Prithvi : la terre,
  • Ap : l’eau,
  • Tejo : le feu,
  • Vayu : l’air,
  • Akasha : l’éther.

L’homme qui est un microcosme est également constitué de ces cinq éléments. Selon l’Ayurvéda nous sommes composés de 3 corps : corps, esprit et âme.

Le corps contient donc la mémoire des 5 éléments et ce dans une configuration unique pour chacun de nous (ce qui détermine notre nature profonde) :

  • La mémoire de la terre est contenue dans le cœur
  • La mémoire de l’eau est contenue dans les reins
  • La mémoire du feu est contenue dans les intestins
  • La mémoire de l’air est détenue par les poumons
  • La mémoire de l’éther est contenue dans le cerveau

Les 5 éléments se présentent sous la forme des 3 doshas, les humeurs ou type de constitution :

  • Vata : Air, Ether
  • Pitta : Feu, Eau
  • Kapha : Eau, Terre

Ces trois humeurs sont présentes dans chaque individu, dire de quelqu’un qu’il est de constitution Kapha signifie que chez lui l’humeur Kapha est en excès.

Les doshas sont des principes énergétiques abstraits, ils ne peuvent se percevoir que par les effets ou qualités qu’ils créent.

Lorsque les trois humeurs sont équilibrées sans être en excès, c’est l’état de santé. Elles sont alors désignées comme les dhatus du corps.

Les 5 éléments forment selon le Taittiriya Upanishad le panchakosha.

L’Ayurvéda identifie donc 5 types de corps :

  • Le corps nourriture Terre et Eau (Kapha) : Annamaya
  • Le corps Prana Air et Ether (Vata) : Pranamaya
  • Le corps esprit Feu (Pitta) : Manomaya
  • Le corps intelligence : Vijnamaya
  • Le corps conscience : Anandamaya

Les trois Doshas

L’anatomie ayurvédique est fondée sur les doshas (humeurs), les dathus (tissus) et les malas (déchets corporels).

Formés à partir des éléments les 3 doshas Vata, Pitta, Kapha se réfèrent respectivement à l’air, le feu et l’eau.

Element air : Vata, le dosha dominant, gouverne les mouvements du corps, le système nerveux et la force vitale. Il intervient principalement sur le bas du corps (pelvis, colon, vessie, jambes, et plus généralement os et oreilles).

Element feu : Pitta régit l’activité enzymatique et hormonale et est responsable de la digestion, la pigmentation, la température, la fin, la soif et la vue. Il intervient principalement sur le milieu du corps (poitrine, zone ombilicale, estomac, intestin grêle, et plus généralement les glandes lymphatiques et sudoripares, le sang, les yeux et la peau).

Element eau : Kapha gouverne la structure et la stabilité du corps et intervient principalement sur le haut du corps (tête, cou, thorax, poitrine, partie haute de l’estomac, et plus généralement tissus adipeux et articulations).

La détermination de la constitution d’une personne est difficile car la plupart des êtres humains sont constitués de plusieurs doshas dont les proportions varient suivant les moments en fonction d’éléments extérieurs (climat, alimentation…).

La science ancienne ayurvédique fournit un guide permettant d’aider à l’identification de notre nature, ceci afin de nous permettre de choisir et vivre en harmonie avec les éléments sur Terre.

La nature et les goûts de chaque Dosha

Quel est votre type de corps ?

Vata

  • Très grande ou très petite, je suis en sous poids. Mes articulations dépassent et mes mouvements sont en général déconcertants. Mes traits sont irréguliers et mon nez bossu.
  • Ma peau est généralement grise, sèche, froide, calleuse, tannée, et rêche.
  • J’aime la chaleur, je suis un adorateur du soleil.
  • Mes cheveux sont en général ternes, insuffisants, drus et secs.
  • Mes yeux sont étroits, démangeant et ternes.
  • J’ai les nerfs à vif. Je suis hautement sensible aux sons.
  • Mon esprit est agité.
  • Je suis enthousiaste et apprend facilement.
  • Ma capacité de mémorisation est faible.
  • J’ai tendance à dormir de 4 à 6 heures sur mon flanc gauche. J’ai de grandes difficultés à m’endormir.
  • Je n’aime pas avoir des relations proches.
  • J’ai tendance à être peureux, anxieux, indécis.
  • Soumis au stress, je suis insomniaque, paranoïaque, agité, j’ai beaucoup de douleurs physiques et d’angoisse.
  • J’ai tendance à la constipation et ne tolère pas la nourriture gazeuse.
  • J’ai un esprit perspicace et discipliné.
  • Je suis le plus heureux au milieu de la beauté de la nature.
  • Je suis un excellent conseiller ou professeur.

—> exemple de menu

Menu Vata

Pitta

  • Généralement j’ai un corps athlétique de taille moyenne.
  • Je prends du poids uniformément.
  • Mon appétit est énorme et, soumis au stress, j’ai tendance à manger abondamment de la nourriture épicée et à boire des boissons alcoolisées.
  • Ma voix est aiguë et pénétrante.
  • Ma peau est jaunâtre ou rougeâtre et soumises aux taches, éruptions et coups de soleil.
  • J’aime les températures et nourritures fraiches. La chaleur m’irrite.
  • Je suis sujet aux cheveux blancs ou à la perte de cheveux prématurément.
  • Mes cheveux sont généralement raides et tirent sur le roux.
  • Mes yeux sont verts, noisette, ou marron clair. Mes sclères (partie blanche de l’œil) sont parfois jaunes ou injectés de sang.
  • J’ai l’esprit de compétition, je suis motivé par la réussite.
  • Je perds facilement mon calme.
  • J’ai une tendance à être chaud, arrogant, irritable et acide.
  • Je suis doté de grande intelligence, vivacité, précision et je suis brillant.
  • Je suis très organisé et adore le leadership.
  • J’ai tendance à dormir sur le dos pendant 6 a 8 heures. Mes rêves sont parfois violents.
  • Je transpire abondamment et ai une odeur corporelle désagréable
  • Soumis au stress j’ai tendance a la boulimie et aux mœurs légères. Je suis sujet aux ulcères, insomnie, diarrhée et perte de poids.

—> exemple de menu

Menu Pitta

Kapha

  • Je suis généralement en surpoids.
  • Ma voix est douce, mielleuse.
  • Mon corps est fort, compact, large. Mes cuisses, fesses, hanches, poitrine sont grosses.
  • Ma peau est brillante, pale et fraîche.
  • J’aime la chaleur, le temps froid et humide me gêne.
  • Mes cheveux, blonds ou noirs, sont abondants et ondulés.
  • Mes yeux sont larges, clairs, sensuels, bleus ou noirs.
  • Je suis complaisant, calme, maternel, aimant et attachant.
  • J’aime rassembler et accumuler des biens.
  • Je suis d’un naturel feignant mais sais travailler dur.
  • Je suis lent et méthodique et je dispose d’une bonne endurance.
  • Je dors excessivement (entre 8 et 12 heures), la plupart du temps sur le ventre.
  • J’ai un excès de sécrétion corporelles laiteuses.
  • Soumis au stress, je mange et dors excessivement, deviens gourmand, obstiné, attaché. Je peux devenir anorexique.
Menu Kapha

La grille suivante permet de déterminer en détail le type de corps, ou Prakriti, de chacun :

Prakriti
Prakriti

La pratique de l’Ayurvéda

L’écologie intérieure

L’environnement extérieur est constitué des cinq éléments.

De la même façon que la Terre peut être polluée, notre mental est pollué par des pensées négatives, agitées, méprisantes ou par le doute.

L’Ayurvéda invite à adopter des attitudes et pensées positives en pratiquant l’écologie intérieure.

Il s’agit d’un travail sur soi permettant de contrôler les sentiments et pensées négatifs : la colère, la jalousie, l’avarice, la possessivité, le dogmatisme, l’étroitesse d’esprit, le fanatisme, la violence, la peur…

Afin de mener à bien ce travail il est possible de faire appel à la connaissance, l’art, la beauté, la recherche du bien-être, de l’amour et de la paix.

L’alimentation

Les 6 goûts

Les six goûts sont constitués par des combinaisons des 5 éléments :

  • Le sucré : terre et eau
  • L’acide : terre et feu
  • Le salé : eau et feu
  • Le piquant : feu et air
  • L’amer : air et éther
  • L’astringent : air et terre

Le sucré

Le goût sucré accroit les tissus corporels, nourrit le corps et soulage la faim.

Ce goût est nécessaire pour tous les types de corps, mais les types Pitta et Vata peuvent en user plus que les types Kapha. Il est le goût dominant de la plupart des aliments.

L’acide

L’acide est utilisé en petite quantité par chaque individu mais bénéficie particulièrement au type Vata. Le type Kapha en consommera de petite quantité. Le type Pitta de très petites portions.

Il aide à la digestion et à l’élimination des déchets corporels.

Le piquant

Le piquant bénéficie particulièrement au type Kapha. Vata l’utilisera en petite quantité et Pitta l’utilisera rarement.

Il stimule l’appétit et maintient le métabolisme et l’équilibre des secrétions corporelles.

Le salé

Le salé est utilisé en petite quantité par tous les types. Il bénéficie majoritairement au type Vata. Il nettoie les tissus corporels, active le système lymphatique et la digestion.

L’amer

L’amer est bon pour tous les types de corps à dose contrôlée. Il détoxifie le corps, tonifie les organes, nettoie le foie et contrôle les affections de la peau.

Il est très utile pour Pitta, moins pour Kapha et inutile a Vata.

L’astringent

De même que l’amer, l’astringent doit être utilisé à dose réduite. Pitta et Kapha peuvent en utiliser plus que Vata. L’astringent soigne le corps de sa nature constrictive. Il réduit les sécrétions et est le plus complet de tous les gouts.

De plus la diététique ayurvédique, dans le cadre d’un régime alimentaire suivant les principes de l’Ayurvéda, interdit un certain nombre de combinaisons :

  • Les produits laitiers et le sel ou les aliments salés
  • Les produits laitiers et la nourriture animale (particulièrement le poisson)
  • Les fruits avec d’autres aliments
  • La nourriture froide et chaude
  • Le ghee et le miel en quantités équivalentes

Il est de plus conseillé de ne pas consommer de produits alcalins durant une longue période et de ne pas prendre de miel avec de la nourriture ou des liquides chauds.

S’alimenter selon son type de corps

La nourriture est très importante car selon l’Ayurvéda et les principes de diététiques associé s au régime alimentaire ayurvédique, si la nourriture est bonne, équilibrée, il n’y a pas besoin de recourir aux soins et médicaments.

Il est donc fondamental de distinguer les aliments pouvant emmener vers le bien-être et la santé et ceux pouvant rendre malades.

L’alimentation est à définir en fonction de la constitution de chacun.

Le type VATA consomme favorablement les goûts salés, acides et sucrés. Il doit éviter les aliments amers, piquants et astringents qui provoquent des gaz, en relation avec l’élément Air.

Le type PITTA consomme favorablement les goûts sucrés, amers, astringents. Il doit éviter l’acide, le salé et le piquant qui aggrave l’élément Feu.

Le type KAPHA consomme favorablement les goûts piquants, amer et astringent. Il doit éviter les aliments sucrés, acides et salés qui augmente l’Eau dans le corps.

L’Ayurvéda préconise 2 repas par jour (sauf pour les personnes ayant des travaux physiques, celles-ci pouvant prendre 3 repas), un entre 8 et 10 heures du matin, un autre entre 6 heures et 8 heures du soir. Après le repas l’estomac doit être rempli à 1/3 par des solides, à 1/3 par du liquide et le dernier tiers doit être vide.

Plus généralement, il est recommandé de respecter les règles suivantes :

  • Manger lorsqu’on a faim,
  • Boire en dehors des repas, prendre un peu d’eau chaude avant les repas,
  • Manger les fruits en dehors de repas,
  • Manger selon les saisons.

S’alimenter selon les cycles de la nature

Selon l’Ayurvéda, l’année est divisée en six saisons de deux mois (qui correspondent aux saisons de l’Inde du Sud) :

  • Saison froide, saison KAPHA, de mi-janvier à mi-mars : shishira
  • Printemps, saison PITTA, de mi-mars à mi-mai : vasanta
  • Été, saison PITTA, de mi-mai à mi-juillet : grishma
  • Saison des pluies, saison VATA, de mi-juillet à mi-septembre : varsha
  • Automne, saison VATA, de mi-septembre à mi-novembre : sharada
  • Hiver, saison KAPHA, de mi-novembre à mi-janvier : hemanta

Puisque chaque Dosha est accentué lors de ses propres saisons, il est important de déterminer l’alimentation adéquate selon les doshas correspondants à chaque saison.

Au printemps, les goûts piquant, amer et âcre sont recommandés par la diététique ayurvédique.

En été, saison PITTA, il faut limiter les gouts piquant et chaud, le goût sucré doit dominer dans le régime alimentaire.

En automne, saison venteuse donc VATA il ne faut pas consommer de fruits secs, il faut privilégier les goûts sucré, piquant et âcre dans son alimentation.

En hiver, saison KAPHA, il ne faut pas prendre de boissons froides, de glaces, de fromages ou de yaourts, dont les propriétés sont rafraichissantes. Il est alors conseillé de consommer du salé, du sucré et le l’acide.

Il faut également être vigilant durant les périodes de transition entre les saisons car elles sont à l’origine des maladies.

Les Doshas sont aussi à leur zénith à certaines heures du jour et certains moments de la vie.

  • De 2 heures à 6 heures du matin et de l’après-midi, c’est le pic VATA.
  • De 6 heures à 10 heures du matin et du soir, c’est le pic KAPHA.
  • De 10 heures à 2 heures du jour et de la nuit, c’est le pic PITTA.
  • L’enfance de 0 à 14 ans sont les années KAPHA.
  • De 14 ans à 27 ans sont les années PITTA KAPHA.
  • De 27 ans à 42 ans sont les années PITTA.
  • De 42 ans à 56 ans sont les années VATA – PITTA.
  • De 56 ans à 77 ans sont les années VATA.
  • De 77 ans à la mort sont les années VATA – KAPHA.

Les périodes correspondant aux Doshas sont à prendre en compte afin d’équilibrer cet état maximum. Ainsi,

  • Le type VATA durant son pic devra rechercher la lumière, la chaleur et les températures humides, ainsi que la nourriture correspondant à son type de corps. Les activités les plus adaptées à VATA sont douces et cohérentes.
  • Le type PITTA recherchera des températures fraiches et de la nourriture saine, parfumée et calmante. Les activités les plus adaptées à PITTA sont reposantes, méditatives et douces.
  • Le type KAPHA doit bouger. La température doit être chaude et sèche. L’alimentation sera stimulante et réchauffante.

Les soins

La thérapie par les couleurs

Les couleurs jouent également un rôle important dans les principes de soins ayurvédiques. Absorbées par les yeux, elles tonifient les nerfs et le mental ou si mal utilisées, impactent négativement notre énergie.

Chacun peut choisir sa façon d’utiliser les couleurs (port de vêtement, environnement, visualisation lors de méditation…), mais il est a noter que les sources naturelles (couleurs de l’environnement naturel) sont les plus efficaces. Cette thérapie est désignée par le terme chromothérapie.

Chaque Dosha se voit associer un certain nombre de couleurs détaillé ci-après.

Couleurs associées au type Vata

Pour contrebalancer les propriétés de Vata, il est préférable de choisir des couleurs chaudes, douces et calmantes. Il faut éviter les couleur trop vives, foncées et ternes qui respectivement aggrave le caractère Vata et dévitalisent.

En synthèse :

  • Les couleurs adaptées sont chaudes, douces, pastel, or, rouge, orange, jaune, vert pastel, bleu pastel.
  • Les couleurs déconseillées sont criardes, rouge vif, violet vif, gris, noir, marron, beige.

Couleurs associées au type Pitta

Pour contrebalancer les propriétés de Pitta, il est préférable de choisir des couleurs fraiches, douces et calmantes. Il faut éviter les couleurs trop vives qui heurtent la sensibilité de Pitta aux couleurs.

En synthèse :

  • Les couleurs adaptées sont fraiches, douces, pastel, blanc, vert, bleu, rose, mauve, gris, argent.
  • Les couleurs déconseillées sont flamboyantes, rouge, orange.

Couleurs associées au type Kapha

Pour contrebalancer les propriétés de Kapha, il est préférable de choisir des couleurs chaudes, sèches et stimulantes. Il faut éviter les couleurs trop douces qui calment.

En synthèse :

  • Les couleurs adaptées sont chaudes, intenses, rouge, orange, jaune, turquoise.
  • Les couleurs déconseillées sont pâles, ternes, blanc, vert, bleu.

Les autres types de soins

Toutes les thérapies ayurvédiques améliorent la santé en supprimant les toxines du corps et augmentant ses défenses immunitaires. Un principe de l’Ayurvéda est que le corps est un système de soin élaboré ayant le pouvoir de se ramener à une bonne santé. Le pouvoir de guérir les maladies est donc contenu dans le corps lui-même. Les thérapies ayurvédiques ne combattent donc pas seulement une maladie mais rajeunissent le corps.

Les traitements externes et les massages occupent une place importante dans le maintien en forme et dans les thérapies curatives.

Le premier et le plus basique des principes de l’Ayurvéda est l’évacuation des déchets accumulés dans le corps dus à de mauvaises habitudes, des soins du corps inadaptés, le soucis et l’excès de travail. Un moyen de soigner une maladie est ainsi d’employer des méthodes qui vont permettre au système de se vider de cette accumulation de toxines.

Le Panchakarma fait la promotion de la forme physique au travers de massages aux huiles à base de plantes. Ces huiles sont choisies pour convenir à la constitution et aux affections de chacun. Le massage avec ces huiles améliore l’endurance, apporte de l’énergie et prévient les maladies.

Un méthode fréquemment utilisée consiste en stimuler la vitalité du corps avec l’aide de bains froids, spécialement sur l’abdomen, siège de la plupart des maladies, et sur les organes sexuels, ce qui réduit la chaleur corporelle et stimule le système nerveux.

D’autres méthodes utilisées dans le traitement des maladies sont les bains de soleil et d’air pour revitaliser la peau, exercer et masser pour tonifier le système nerveux, stimuler la circulation du sang et éliminer les tensions.

On peut également souligner l’importance de l’utilisation des couleurs (la thérapie ayurvédique par les couleurs ou chromothérapie) pour équilibrer les doshas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *