recette du kir

Recette kir : utiliser du sirop de cassis ou de la crème de cassis ?

Le choix entre du sirop de cassis et de la crème de cassis pour la préparation du Kir est tout simplement une question de goût. Aujourd’hui, les deux sont utilisés, même si historiquement le Kir était préparé avec de la crème de cassis.

Origine du kir

Le Kir est un cocktail originaire de la Bourgogne qui tient son nom d’un ancien maire de Dijon, Félix Kir. Ce dernier trouvait le vin blanc de Bourgogne aligoté trop acide et demandait à ajouter de la crème de cassis pour adoucir la boisson. Il finit par donner son nom à ce mélange devenu populaire. Le Kir était né. Pour préparer un Kir, on mélange généralement un vin blanc avec 1/5 de crème de cassis.

Sirop ou crème de cassis ?

Ce qui différencie la crème du sirop, c’est la teneur en sucre et en alcool. La crème de cassis est une liqueur à forte teneur en sucre (minimum 250g de sucre/l) et faible teneur d’alcool (entre 15 et 20%) alors que le sirop de cassis est sans alcool et contient plus de sucre. Le sirop est simplement une préparation de sucre, de jus de fruit et d’arômes, obtenue par dissolution dans de l’eau. Alors que la crème est obtenue par macération de fruit, ou autres matières, dans un alcool neutre. Les liqueurs de qualité auront par conséquent un goût de fruit plus prononcé que les sirops ou du moins plus proche de la réalité.

Ainsi, si vous voulez un cocktail vraiment sucré, opté pour un sirop. Attention à bien mélanger car le sirop, un peu plus dense que la liqueur, aura tendance à rester au fond du verre. Si vous voulez un goût de fruit plus prononcé et un cocktail moins sucré, choisissez une liqueur, Par contre, la liqueur ne réduira pas la teneur en alcool de votre cocktail (donc le choix entre les deux dépend aussi de votre forme du moment. Il n’y a aucun interdit ! Sirop ou crème, c’est à vous de choisir !

Ce qu’en disent les Bartenders : Selon les puristes, un bon cocktail est composé de 3 ingrédients : 1 alcool de base (le corps), 1 liqueur (le parfum) et 1 jus de fruit ou autre (le liant). Vous vous apercevrez que le Kir ne rentre même pas dans la catégorie des cocktails et que c’est pourtant la deuxième boisson préférée des Français après le Patis.

De plus, en remplaçant une liqueur par un sirop, on s’offre un panel de goût quasi illimité pour préparer les cocktails. Il existe une multitude de sirops alors que les crèmes et liqueurs ont généralement des gammes un peu plus limitées. Aujourd’hui, le Kir trouve de nouvelles versions et s’aromatise à toutes les liqueurs et sirops inimaginables.

Attention quand même, l’abus d’alcool et de boissons sucrées n’est pas favorable à la perte de poids pour avoir un corps svelte et mince.

Comment faire une crème de cassis maison ?

En regardant par la fenêtre de mon jardin arrière, je peux voir les quelques plantes qui ont réussi à survivre à ce que j’appelle maintenant l’année de la limace. Il y a des souches vertes dans le sol qui étaient censées me garder dans les courgettes pour les prochains mois ; ma zone de fleurs sauvages se compose d’une fleur et ma plaque d’herbes ne s’est tout simplement jamais matérialisée. Heureusement, il y a eu quelques réussites et parmi elles, il y a mes buissons de cassis qui regorgent de baies juteuses.

Le cassis est originaire d’Europe du Nord et d’Asie du Nord. Poussant jusqu’à 2m de haut, ils produisent des baies comestibles violettes foncées presque noires d’environ 1cm de diamètre. Des études ont conclu que la consommation de cassis peut aider à réduire les effets des maladies cardiaques, du diabète et peut-être même de la maladie d’Alzheimer, ce qui leur donne le titre tabloïd de  » super aliment « .

Lorsqu’ils sont à la recherche de cassis, il est parfois difficile de battre les oiseaux. Mais on les trouve à l’état sauvage dans les bois près des ruisseaux et souvent cachés dans les sous-bois des parcs publics. Nous blaguons ma copine Fiona ne boit que 2 unités d’alcool par an car elle « n’aime pas ce truc », ce que je trouve très étrange. Ces 2 unités sont normalement consommées chez sa tante dans les contreforts des Pyrénées où elle boit leur crème de cassis maison.

Les ingrédients pour faire une crème de cassis

  • 1kg de cassis
  • 750ml eau de vie ou vodka
  • 150ml d’eau
  • 300g de sucre

Laver les cassis et les mettre dans un grand bocal, verser sur l’eau de vie ou la vodka et laisser reposer pendant 5 mois. Mettre dans le mélangeur ou la purée avec le presse-purée, puis passer au tamis, l’objectif est d’en extraire le plus de jus possible.

Chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle soit assez chaude pour dissoudre le sucre, puis ajouter le sucre en remuant jusqu’à ce que vous ayez un sirop. Laisser refroidir avant de mélanger avec la liqueur. Décanter dans des bouteilles, fermer hermétiquement et conserver dans un endroit frais et sombre pendant encore 3 mois avant de boire.

Si vous voulez acheter une délicieuse crème de cassis, je vous conseille la maison Lejay.

1 réflexion sur “Recette kir : utiliser du sirop de cassis ou de la crème de cassis ?”

  1. Ping : Comment faire un bon mojito ? | Evangeline Lilly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *