Et si vous tentiez les médecines douces pour lutter contre le blues de la Covid-19 ?

Et si vous tentiez les médecines douces pour lutter contre le blues de la Covid-19 ?



Les études s’enchaînent les unes après les autres pour toutes aboutir au même constat : la pandémie de Covid-19 altère la santé mentale des Français. Comment faire alors pour s’en sortir ? Pour lutter contre la fatigue, gérer ses émotions ? Avant de passer aux traitements conventionnels, ou pour les compléter, les médecines douces pourraient bien être la piste pour trouver des solutions naturelles. Mais quel est le prix  pour retrouver la joie de vivre ? Et surtout vers quelle discipline se tourner ?

Les médecines douces sont-elles un luxe ?

Il ne faut pas se mentir, avoir recours aux soins alternatifs a un coût. Il faut par exemple compter entre 40 et 80€ en moyenne pour une séance d’ostéopathie. Une somme qui n’est bien entendue pas remboursée par la sécurité sociale. Toutefois, de plus en plus de mutuelles proposent des forfaits annuels pour assurer le remboursement de ces actes de médecine alternative. La première étape consiste donc à opter pour la bonne complémentaire santé. Certains sites proposent de l’aide pour choisir sa mutuelle santé selon ses attentes et sans se tromper.

Quelle thérapie de médecine alternative choisir ?

Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les disciplines proposées dans les médecines alternatives. Les approches semblent parfois présenter de fortes similitudes, au point qu’il peut devenir compliqué de les différencier. D’autres fois, les pratiques thérapeutiques sont tellement opposées qu’on y perd son latin ! 

Trois grandes familles peuvent cependant se dessiner parmi toutes ces spécialités. Tout d’abord, il y a les soins qui proposent de complémenter votre organisme avec des apports non médicamenteux, comme la phytothérapie ou l’oligothérapie par exemple. Ensuite, viennent les soins énergétiques, avec ou sans manipulations, comme l’ostéopathie, la chiropractie ou l’acupuncture. Enfin, il y a l’approche par les liens entre le corps et l’esprit, avec par exemple l’hypnose ou la sophrologie.

Comment faire son choix parmi les soins alternatifs ?

Pour ne pas vous y perdre et vous orienter vers une pratique qui puisse vraiment vous aider sur des aspects comme la gestion du stress, la qualité du sommeil ou retrouver votre équilibre psychologique, il vous faut procéder dans l’ordre.

Renseignez-vous sur les médecines douces reconnues sur internet

Sur le web, vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre comment fonctionne telle ou telle discipline. De cette façon, vous pourrez découvrir les techniques qui sont utilisées, le déroulement d’une séance et la durée estimée de chacune de ces thérapies alternatives. Cela vous permettra déjà de faire le point sur les approches qui vous correspondent et celles qui pourraient éventuellement vous rebuter.

Choisir une médecine douce par le bouche-à-oreille

Tout le monde a dans son entourage un adepte des soins alternatifs. Une amie qui ne pourrait pas se passer de ses séances de sophrologie. Un parent qui ne jure que par l’ostéopathie. Un médecin qui recommande l’acupuncture ou l’homéopathie. Constater les effets positifs sur quelqu’un que l’on connaît est toujours rassurant. C’est aussi un bon moyen de poser tout un tas de questions sur ces soins alternatifs et de voir s’il s’agit bien là de vos solutions naturelles.

D’autres pistes pour mieux gérer ses émotions

Si vous ne vous sentez pas de sauter le pas et d’aller consulter un spécialiste de médecine douce pour retrouver le sourire, pas de panique ! Il y a encore bien d’autres techniques pour gérer le stress… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.