Différences entre les cosmétiques naturels et conventionnels



Les cosmétiques naturels gagnent du terrain sur le marché commercial, alors que des doutes subsistent quant à la différence entre ces cosmétiques et les produits conventionnels. Pourquoi les cosmétiques naturels deviennent-ils de plus en plus populaires aujourd’hui ? Quelles sont les différences entre les cosmétiques conventionnels et les cosmétiques naturels ?

Lorsque nous recherchons des produits cosmétiques sans ingrédients artificiels, nous cherchons généralement une étiquette ou un autocollant sur l’emballage qui indique “naturel”, “bio” ou “biologique“. En Europe, aux États-Unis et dans de nombreux pays du monde, c’est une garantie que le produit est bien ce qu’il est.

Que sont les cosmétiques naturels ?

Pour être sûr du produit que l’on achète, il est bon de rechercher sur l’étiquette, près du nom du produit, un logo fourni par l’organisme de certification indiquant que le produit est réellement naturel et/ou biologique et quel est le pourcentage réel des ingrédients.

Les produits qui ne portent pas cette information sur l’étiquette sont susceptibles de contenir un faible pourcentage d’ingrédients naturels utilisés principalement à des fins de marketing. Ces produits ne sont pas dangereux, mais peuvent être trompeurs car toutes les informations ne sont pas fournies à l’utilisateur.

Certains fabricants préfèrent communiquer directement avec les consommateurs sans certification de leurs produits afin d’économiser sur cette dépense.

Les huiles essentielles dans les cosmétiques naturels

Les huiles essentielles sont composées de nombreuses substances individuelles qui, en fonction de leur concentration, peuvent être divisées en composants majeurs (20-95%), mineurs (1-20%) et traces (moins de 1%). La composition chimique et donc la qualité des huiles essentielles dérivées d’une espèce végétale peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que le moment de la récolte, l’emplacement de la culture, la partie de la plante et la méthode de production.

L’Organisation internationale de normalisation (ISO) définit une huile essentielle comme un produit fabriqué par distillation à l’eau ou à la vapeur, par traitement mécanique des écorces d’agrumes ou par distillation sèche. Outre les huiles naturelles d’origine végétale, les huiles synthétiques prennent de plus en plus d’importance. Celles-ci peuvent être identiques aux huiles naturelles, appelées “huiles essentielles identiques à la nature”. Lorsqu’elles sont synthétisées, elles sont appelées huiles synthétiques.

Seules les huiles essentielles sont utilisées à des fins médicales et doivent répondre aux normes de qualité des pharmacopées. Les huiles identiques naturelles ne sont approuvées par la Pharmacopée que lorsqu’il s’agit de mono-substances telles que la vanilline, le thymol ou le camphre. Les huiles synthétiques sont plus fréquemment utilisées dans l’industrie de la parfumerie, principalement parce qu’elles sont beaucoup moins chères que les huiles essentielles.

Les huiles essentielles appartiennent à un groupe de substances qui est souvent exposé à la contrefaçon. Elles sont utilisées comme un avantage marketing fort dans la vente et la promotion de nombreux produits de beauté et de soins personnels, mais les prix des huiles naturelles sont toujours plus élevés que ceux des huiles synthétiques.

Certaines huiles vendues sur Internet sont étiquetées comme “pures”, “naturelles” ou “100% naturelles”. Selon la norme ISO / TC 54, les huiles essentielles doivent généralement être naturelles et pures, de sorte que ces étiquettes sont inutiles et ne garantissent pas la bonne qualité de l’huile.

Réglementation des huiles essentielles

Le Comité pour la protection de la santé des consommateurs (CD-P-SC), dépendant de l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS), a publié un guide sur les huiles essentielles dans les produits cosmétiques qui rassemble toutes les informations et réglementations en vigueur en Espagne sur les huiles essentielles dans les produits cosmétiques.

Ce document tente de clarifier les concepts susceptibles de créer des doutes à ce sujet, puisque les huiles essentielles ne sont pas définies dans la législation sur les cosmétiques. En outre, il inclut les instructions et recommandations européennes en la matière.

Pourquoi payer plus cher pour des cosmétiques naturels ?

Pour commencer, il est nécessaire de préciser que les cosmétiques naturels ne sont pas nécessairement plus chers. Tout dépend de la comparaison avec les cosmétiques conventionnels.

Cela dit, il est intéressant de préciser que la plupart des produits sur le marché mondial sont basés sur la promesse d’un effet immédiat. Et le moyen le plus économique d’y parvenir est d’utiliser des agents masquants à base de pétrole ou de silicone qui donnent une fausse impression de peau lisse.

Leur effet est temporaire, jusqu’à ce que le produit soit lavé sur le visage ou les cheveux. Cependant, certains d’entre eux sont difficiles à éliminer complètement de la peau et peuvent finir par s’accumuler, boucher les pores et même, dans certains cas, pénétrer dans les couches profondes de la peau.

Comme ils n’ont pas d’effet positif durable sur la peau, leur utilisation est absolument inutile, surtout compte tenu de l’existence d’alternatives à base de plantes qui apportent bien plus de bienfaits à la peau et aux cheveux.

Même lorsque l’utilisation d’un ingrédient est autorisée, cela peut présenter un risque pour les personnes sensibles, par exemple. À cette fin, plusieurs organisations utilisent un système de classification des ingrédients et fournissent des informations sur les risques potentiels de l’utilisation de produits contenant cet ingrédient au moyen d’une échelle numérique.

Les cosmétiques naturels évitent totalement l’utilisation d’ingrédients présentant un risque plus élevé ou une nécessité extrême, ou, tout au plus, sont utilisés en quantités minimales.

En outre, il est important de préciser que la qualité et la sécurité ne sont pas la même chose. Les autorités réglementaires de l’UE sont tenues de garantir la sécurité des produits mis sur le marché. Cependant, la qualité dépend de l’appréciation subjective de chaque consommateur et est extrêmement difficile à définir.

Les cosmétiques naturels garantissent que le produit ne nuit pas à l’environnement lorsqu’il est utilisé et que, pendant sa production, les dommages causés à l’environnement sont minimisés, mais pas que l’effet est le même pour tous les consommateurs. Il convient également de noter que les ingrédients naturels nécessitent souvent une période plus longue pour montrer leur effet, mais le résultat est durable s’ils sont utilisés correctement.

Similitudes et mythes des cosmétiques

Comme tous les produits cosmétiques fabriqués ou importés sur le marché européen doivent répondre aux mêmes critères de sécurité, il est clair que les cosmétiques conventionnels ne contiennent pas de substances qui nuisent directement à la vie et à la santé du consommateur, tout comme les cosmétiques naturels. Toutefois, cela ne signifie pas que le produit ne provoque pas d’irritation ou de réaction allergique à l’un de ses ingrédients, qu’il soit naturel ou synthétique.

La production de tous les produits cosmétiques répond à des exigences strictes en matière de sécurité et de pureté. En outre, l’expérimentation des produits cosmétiques sur les animaux est interdite dans l’UE depuis 2004.

D’autre part, l’idée répandue selon laquelle les cosmétiques naturels ne contiennent pas de “produits chimiques”, contrairement aux cosmétiques conventionnels, est très fausse. Toutes les substances présentes dans la nature ont leur propre nom chimique universel (UICPA), et le fait qu’un ingrédient figurant sur notre étiquette ait une consonance “chimique” ne signifie pas qu’il soit synthétique ou nocif.

En ce sens, tout produit cosmétique peut être efficace s’il contient l’ingrédient actif et un système approprié pour atteindre la bonne couche de la peau. En outre, des effets instantanés tels que la douceur et l’hydratation peuvent être obtenus avec des ingrédients naturels et synthétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.