gaspillage alimentaire

Comment réduire le gaspillage alimentaire ? Voici trois (3) conseils importants

Lorsqu’on réfléchit à la façon de réduire l’impact négatif de l’homme sur l’environnement, le premier réflexe est de se pencher sur sa poubelle. Et force est de constater que les humains consomment et jettent beaucoup, y compris de la nourriture. Le sujet du gaspillage alimentaire devrait recevoir beaucoup plus d’attention, car la nourriture est notre relation la plus proche avec l’environnement. Comment protéger la nature en réduisant donc le gaspillage alimentaire ?

Manger souvent des aliments frais et faits maison

Les bienfaits des aliments frais
Les bienfaits des aliments frais

La première mesure pour lutter contre le gaspillage alimentaire est que vous cuisinez vous-même, mangez équilibré, prenez le déjeuner ou des collations à la maison, n’achetez pas de produits surgelés, des aliments transformés ou des conserves. Au début, cela semblera difficile, mais dès que vous vous y habituerez, vous serez surpris de voir combien vos déchets seront réduits. Recherchez des alternatives fraîches aux aliments surgelés et des recettes maison pour les aliments en conserve et les plats cuisinés. Vous serez certainement sûr de leur composition et de leur qualité.

Donnez toujours la préférence aux produits locaux et saisonniers et, si vous le pouvez, cultivez vous-même les légumes verts, les fruits et les baies. Faites également des bouillons : secs, salés, congelés. Cela prendra du temps et des efforts, mais vous serez satisfait du résultat et économiserez de l’argent.

Essayez d’emballer tous les produits dans des contenants personnels réutilisables, au lieu de sacs ou de boîtes en plastique jetables. Il existe sur le marché différents sacs sous vide qui vous serviront. Achetez des marchandises en vrac dans votre emballage réutilisable. Ainsi, vous ne produisez pas d’excédents de déchets, vous économisez de l’argent sur les emballages jetables.

Il vaut mieux prendre des fruits et légumes non pelés et non coupés, cuire à l’avance à la maison sous la forme dont vous avez besoin. Toutes les autres collations, comme les biscuits, les gaufres, les bonbons et les frites, peuvent également être préparées par vous-même. Elles seront beaucoup plus saines et respectueuses de l’environnement.

Acheter des produits selon une liste préétablie

Grâce aux efforts des spécialistes du marketing, il y a souvent plus de produits dans nos caddies que ce dont nous avions réellement besoin. En succombant à la publicité sur les remises et les promotions comme deux pour le prix d’un, en achetant spontanément ou en achetant trop, nous apportons plus dans la maison que nous ne pouvons en manger. En conséquence, ces produits s’avèrent non utilisés. Nous ne savons plus quoi en faire et comment les cuisiner. Nous n’avons pas le temps de les utiliser, et ils se retrouvent dans nos congélateurs jusqu’à la date d’expiration. Ils sont finalement jetés.

La meilleure façon de ne rien oublier, d’éviter les dépenses spontanées et de ne pas ramener l’inutile à la maison est de suivre clairement une liste de courses préparée, ainsi qu’un exemple de menus pendant une semaine. Achetez des produits frais et périssables autant que vous en avez besoin. Pour ceux qui sont stockés longtemps (farine, céréales, beurre et autres…), prenez-en pour une utilisation future en gros emballages. Participez à des études de marché, recherchez la qualité et le meilleur marché.

Vous pouvez utiliser des applications mobiles sur votre téléphone, écrire à la main sur du papier ou garder une liste en tête. Et si dans le magasin vous souhaitez acheter autre chose au-dessus de la liste, regardez l’emballage, étudiez la composition et demandez-vous ce que vous en ferez plus tard.

Apprendre à stocker les produits avec compétence et ne pas cuisiner plus que nécessaire

Découvrez comment stocker correctement les différents produits, et vous cesserez de jeter les aliments. Cela signifie que vous cesserez de jeter des produits à tout bout de champ. Vous pouvez trouver des conseils sur la façon de conserver la fraîcheur plus longtemps et d’éviter divers problèmes tels que les moisissures et les insectes sur le net, dans les livres de cuisine, ou en le demandant à vos parents ou à vos connaissances. Ils partageront leur expérience avec plaisir. 

Beaucoup cuisinent pour l’avenir, conservant souvent plus de nourritures dont il n’ont besoin ou ne veulent pas manger. En conséquence, beaucoup de déchets alimentaires sont générés, et vous allez rapidement au magasin pour de nouveaux produits. Le problème peut être résolu en invitant des amis à dîner, en transformant les restes en un nouveau plat, ou tout simplement en considérant la consommation alimentaire par portion. Si le temps le permet, il est préférable de faire cuire des aliments frais à chaque fois, car ils sont beaucoup plus savoureux et plus sains. S’il vous reste beaucoup de nourritures, trouvez des personnes à qui vous pouvez en donner, par exemple des mendiants ou des orphelinats. Mais, si elles sont déjà gâtées, vous pouvez en donner à des éleveurs de porcs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *