rencontres amoureuses

Comment faire des rencontres amoureuses tout en gardant les distanciations sociales ?

Contexte du coronavirus

L’avènement du coronavirus a bouleversé les habitudes des célibataires. Les gouvernements du monde ont décrété le confinement des milliards de personnes, pandémie oblige. L’initiative a mis un terme aux promenades romantiques au cœur de la nature, aux dragues sans frontières, aux pique-niques au bord des lacs et aux footings matinaux en amoureux sur la plage de sable fin. Place désormais au combat quotidien contre la crise sanitaire en limitant autant que possible le contact physique. C’est ainsi que la distanciation sociale a changé les pratiques standards de séduction et de relations amoureuses.

En cette période d’incertitude, l’isolement constitue le mot d’ordre. Pour éviter la propagation du Covid-19, des gestes barrières se sont instaurées et se durcissent, à savoir :

  • La distance d’au minimum un mètre ;
  • Le lavage régulier des mains ;
  • L’application de gel hydroalcoolique au moindre contact avec un objet à risque ;
  • L’interdiction des embrassades ;
  • Le port de masque (toujours polémiqué) ;
  • L’interdiction des poignées de main…

Les points de rendez-vous habituels (discothèques, restaurants, bars, cafés, salles de sport…) ont fermé leurs portes et les rencontres sont devenues impossibles. Ces précautions sanitaires ont conduit à une frustration généralisée, notamment des célibataires à la recherche du grand amour.

Faire des rencontres sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont tiré avantage de ce confinement à l’échelle planétaire. Les leaders du marché Facebook et Twitter ont littéralement explosé leur audience depuis début mars. Pour cause, les utilisateurs n’ont d’autres choix que de tourner vers les écrans pour s’occuper. Le rapprochement entre les amoureux s’est digitalisé. Le taux d’utilisation des services des messageries instantanées s’est envolé. Les appels audio et vidéo connaissent également un regain d’intérêt. En France, les applications comme Messenger et WhatsApp sont très sollicitées pour l’échange. Leur usage est passé à plus de 70 % dès le début de la crise sanitaire. Force est de constater que les services de télécommunications ont été épargnés par le coronavirus.

Plus particulièrement, cette période de distanciation sociale représente un tremplin pour Facebook. Le géant américain se lance dans la mise en place d’une plateforme de dating. Cette interface sera séparée de l’application habituelle comptant des milliards d’utilisateurs.

Faire des rencontres sur les sites de rencontre

Au même rang que les réseaux sociaux, les sites de rencontre profitent du confinement pour se relancer. Rabais, code promo, cadeaux de bienvenus, toutes les techniques sont permises pour attirer le regard des célibataires en mal d’amour. La méthode a d’ailleurs porté ses fruits, car la majorité des plateformes enregistrent en moyenne une hausse de 70 % du taux d’utilisation. Certaines d’entre elles se montrent créatives et proposent les « Videogame date », un jeu interactif dans lequel les joueurs peuvent dialoguer tout en s’amusant.

Sinon, il y a les sites de rencontre plus classique comme Elite Rencontre, ou encore Meetic. Si vous hésitez, vous pourrez trouver ici un test complet de Meetic.

Par ailleurs, les utilisateurs ne sont jamais à court de bonnes idées pour multiplier les rendez-vous virtuels. Les petites blagues sont à l’honneur, car elles détendent l’atmosphère, apaisent les tensions et démantèlent les barrières. Certains font preuve d’originalité et forgent leur plume en multipliant les messages instantanés. D’autres envoient leur photo en train de s’adonner à leur passe-temps favori avec une pointe d’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *