cannabidiol

Cannabidiol en complément alimentaire : ce qu’il faut savoir



Le cannabidiol fait partie des centaines de phytocannabinoïdes qu’on retrouve dans le cannabis. Néanmoins, il reste de loin l’un des plus inoffensifs. Contrairement au THC dont l’utilisation est proscrite à divers niveaux, le cannabidiol s’intègre facilement dans le domaine de la santé. Employé sous forme de complément alimentaire, on peut l’utiliser à plusieurs fins.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol est une substance qu’on retrouve dans le chanvre indien. Il est extrait par le même procédé que le THC, mais à quelques différences près. Il a été prouvé, grâce à plusieurs études, que le cannabidiol n’est pas addictif. Toutefois, il est conseillé de l’utiliser sans en abuser. Il est important de respecter la dose quotidienne prescrite pour ne pas créer des dommages supplémentaires à son organisme.

Le cannabidiol peut se présenter sous plusieurs formes. Il existe en complément alimentaire, en gélule, en poudre ou même en huile que vous trouverez à la ferme de bistrot CBD. Ses utilisations fréquentes sont faites sous forme de complément alimentaire et d’huile. Les doses à prendre sont à respecter minutieusement en fonction de la notice.

Les bienfaits du cannabidiol en complément alimentaire

Le cannabidiol en complément alimentaire se prend par voie orale. Lorsqu’il est pris à bonne dose, il peut être :

  • Antidouleur ;
  • Anti-inflammatoire ;
  • Apaisant ;
  • Neuroleptique ;
  • Anxiolytique…

Les effets bienfaisants de cette substance sont nombreux. Aujourd’hui, un grand nombre de personnes le préfère aux médicaments conventionnels qui sont jugés de plus en plus chimiques. Parmi cette population grandissante, on compte aussi bien des jeunes que des personnes âgées.

Si vous êtes une personne stressée au quotidien ou qui a des douleurs articulaires, vous pouvez faire part de ce problème à votre médecin. Il pourra alors vous proposer un produit à base de cannabidiol en tenant compte de vos antécédents médicaux. Ici, l’automédication est proscrite.

Pris sous forme de complément alimentaire, le cannabidiol est aisément ingéré par le corps. Il en est de même lorsqu’il est sous forme d’huile. Sous cette forme, il peut d’ailleurs être utilisé comme parfum d’intérieur pour se détendre les nerfs ou camoufler des odeurs. Pour plus d’effets positifs, n’hésitez pas à le mélanger avec des huiles plus odorantes comme l’huile de lavande ou de camomille.

A cause de ses caractères non-psychotrope et non-addictif, la prise du cannabidiol est autorisée chez les athlètes, avant ou après les compétitions. Puisqu’il est 100 % légal en Europe, les sportifs, toutes disciplines confondues peuvent demander une ordonnance à leur médecin. 

Toute personne en surpoids peut également employer le cannabidiol en complément alimentaire pour un processus d’amincissement. Le CBD agit à la fois comme un coupe-faim et comme un brûleur de graisse. Vous pouvez donc voir votre poids se stabiliser ou diminuer en faisant le bon choix de produit. Bien évidemment, il est important de faire du sport en dehors de la prise de ces compléments.

Le cannabidiol : une substance recommandée ?

Le cannabidiol est une substance recommandée si et seulement si le consommateur l’utilise en toute modération. Il peut être utilisé comme un médicament, mais dès qu’on en fait usage sans avoir mal ou sans être malade, il devient mauvais pour le corps. Il faut également préciser que la concentration des produits en cannabidiol est strictement réglementée par la loi. Si un produit, sous quelque soit sa forme (huile, complément alimentaire…) contient du THC à plus de 0,2 %, son utilisation devient alors illégale. Il pourrait créer des crises d’euphorie chez les consommateurs, ce qui n’est pas l’effet recherché. 

Utiliser du CBD : des précautions ?

Le CBD est extrait du chanvre indien qui lui est une plante. Il faut donc qu’il soit d’abord cultivé. Il est alors important de chercher à acheter du CBD provenant de plantes biologiques. Les substances chimiques sont très nocives pour la santé et c’est peu dire. Des plantes biologiques vous rassurent donc de ce que vous ingérez, surtout s’il vous faut une dose quotidienne. Vous ne pourrez jamais en être totalement sûr, mais vous pouvez au moins faire l’effort de préférer les vendeurs qui le mentionnent.

Bien que l’huile de CBD soit disponible, elle doit être utilisée comme une huile essentielle et non comme une huile de cuisine. En effet, elle est sensible à la lumière et la chaleur d’un feu pourrait la rendre inefficace. Pour ce qui est des compléments alimentaires, cherchez toujours à savoir comment le cannabidiol utilisé a été extrait. Certaines méthodes nécessitent l‘ajout de produits chimiques, ce qui corrompt la pureté du produit final.

Le cannabidiol en complément alimentaire est de loin la meilleure forme que vous puissiez utiliser. Il peut être conservé comme tout autre médicament et peut être directement ingéré, contrairement à l’huile. Cependant, n’oubliez pas que la dose devrait être augmentée progressivement et non d’un coup au risque de brusquer l’organisme. Et surtout, si vous n’êtes pas malade, évitez de vous y essayer.

1 réflexion sur “Cannabidiol en complément alimentaire : ce qu’il faut savoir”

  1. Ping : 5 avantages du CBD pour les femmes | Evangeline Lilly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.