luneville-crochet-savoir

Tout savoir sur le crochet de Lunéville

Le crochet est une activité ludique et créative qui vous permet de customiser les motifs de votre choix. En fonction du support, de votre savoir-faire et du résultat souhaité, les techniques employées sont différentes. Le crochet de Lunéville permet de broder des sequins et des perles.

Qu’est-ce que le crochet de Lunéville ?

Le point de Lunéville est une méthode de broderie qui se réalise sur l’envers d’un tissu pour dessiner des motifs avec des perles et des sequins. Au lieu d’une simple aiguille, vous devez utiliser un crochet spécifique.

Le crochet de Lunéville

Le crochet de Lunéville est un outil de broderie qui a vu le jour en Lorraine au début du 19e siècle dans la ville du même nom. En raison du temps précieux qu’il faisait gagner à la brodeuse, cet outil est devenu très populaire en peu de temps. Cet instrument permet de créer des bijoux en perles ou en sequins en plus des broderies réalisées avec des fils. Les brodeuses débutantes auront besoin d’un peu de pratique si elles veulent concevoir des bijoux avec ce crochet. Si c’est votre cas, nous vous recommandons de faire preuve de vigilance, d’attention et d’ardeur, mais aussi de vous aider d’un métier à broder pour manier facilement l’outil et tendre correctement le tissu.

La technique du crochet de Lunéville

Saviez-vous que la broderie de Lunéville existait déjà bien avant que le crochet soit inventé ? Le crochet est un art qui demande de la minutie et de la patience. Les diverses techniques permettent de créer un motif ou d’écrire un mot. Il vous donne la possibilité de customiser vos habits ou vos draps en laissant parler votre créativité. La broderie au crochet ou perlée est l’une des techniques particulièrement en vogue. L’outil utilisé est un crochet très fin qui permet de réaliser rapidement une chaînette, puis d’ajouter des perles, des paillettes ou des sequins. Il affiche un manche en bois avec une pointe en forme de crochet initialement conçue avec une machine mécanique appelée la Cornély. Plusieurs tailles sont disponibles, de la plus fine à la plus grosse (70, 80, 90, 100 et 120).

Technique du crochet de Lunéville
Technique du crochet de Lunéville

Le choix et l’utilisation d’un crochet de Lunéville

Une fois le support pour la broderie monté sur un métier à broder, il doit être posé sur 2 tréteaux, puis la brodeuse vient s’asseoir en face en tenant le crochet d’une main et en mettant l’autre sous l’étoffe.

Bien choisir son crochet de Lunéville

Le crochet de Lunéville est usité pour la broderie d’art pour la pose de perles, des cuvettes et des paillettes, mais aussi pour broder du fil au point de chaînette ou de Beauvais. Si vous débutez, nous vous conseillons de vous tourner vers un crochet qui affiche un diamètre 80 (0,8 mm). Il s’agit par ailleurs de celui que l’on emploie le plus couramment et qui convient à la plupart des utilisations. Une brodeuse confirmée s’équipera quant à elle d’un manche de taille 70 à 90 avec 3 crochets ou d’un manche de taille 100 à 120 avec un crochet.

Les diverses techniques pour le crochet de Lunéville

Le point de Beauvais se réalise avec un crochet de Lunéville ayant une pointe 70 sur du coton à dentelle 40. Vous pouvez néanmoins vous servir de divers autres fils. Le point fondamental en Beauvais est le point de chaînette qui affiche un aspect tressé particulièrement reconnaissable. Les autres points existants sont par ailleurs les fonds ajourés, le point tiré, le point tord et le point riche. Ces derniers sont souvent appliqués pour l’habillage de bordures. Le point de vermicelle est le plus courant pour la couverture de surfaces.

Les fournitures se posent en tournant sans faire les angles et les droites. Il se brode généralement de tête (sans reproduire le tracé). Lorsque le point de vermicelle est dit égrené, il est semblable au précédent, mais vous devez mettre une perle pour 2 ou 3 points. Il s’applique le plus souvent au fil lamé or. Le point tiré à plat nécessite de poser plusieurs perles d’un coup afin de remplir un motif. La difficulté réside dans le fait que les perles doivent être bien à plat. Le point de bouclette est une boucle en relief réalisée avec des perles. Le point mousse n’est autre qu’une superposition de 2 vermicelles, dont l’un en paillettes et l’autre en perles. Les soulevés utilisent la même technique que le point tiré à plat, mais dans le but d’obtenir un beau bombé. La pose à la puce est le seul point que l’on pose à l’endroit en disposant les fournitures sur le tracé, puis en piquant dans le trou. Les cuvettes ou les paillettes sautent bien souvent, d’où le nom « puce ».

Crochet de Lunéville : De nombreuses techniques à appréhender
Crochet de Lunéville : De nombreuses techniques à appréhender

Les avantages de broder au crochet de Lunéville

La broderie au crochet était autrefois considérée comme une pratique nécessaire pour la création de couvertures et de vêtements chauds. Aujourd’hui, elle est devenue un vrai passe-temps apprécié par les amatrices de broderie, quel que soit leur âge. En outre, ses bienfaits pour le bien-être et la santé des pratiquantes sont reconnus.

Le crochet réduit le stress

Le crochet est une discipline qui agit de manière positive sur le mental, le physique et les émotions de celles qui le pratiquent. Il représente en outre une compétence à part entière, mais aussi un moyen de s’exprimer de manière créative. La broderie de Lunéville réduit la fréquence cardiaque ainsi que la pression artérielle. Celles qui commencent à s’y mettre constatent assez rapidement qu’elles sont très détendues, même après la fin de la session. Il est prouvé que cette activité favorise une grande relaxation qui permet de réduire le taux de cortisol, l’hormone responsable du stress.

Il permet de garder des doigts parfaitement agiles

Le crochet est une pratique qui nécessite des mouvements ainsi qu’un rythme précis. Répéter cet exercice vous permet de ce fait de maintenir flexibles les articulations de vos doigts et de tonifier les muscles de vos mains. Les derniers avantages mais non des moindres du crochet de Lunéville sont qu’il permet d’apaiser efficacement l’anxiété, mais aussi d’aiguiser les compétences en mathématiques et la mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *