sortir avec un geek

Qu’est-ce que ça fait de sortir avec un geek ?

Aujourd’hui, la brillante idée m’est venue de vous partager à mon tour, non pas les anecdotes du mariage avec un geek (je suis trop jeune pour mourir), mais quelques définitions qui vous seront peut-être utiles si vous êtes dans le même cas ou alors dont vous en aurez peut-être rien mais alors rien à fiche mais comme vous voulez vous aussi un gâteau Pac-Man vous vous dites que si vous lisez et commentez avec assiduité tous les articles que je poste, vous y aurez droit.

Être « copine de geek », c’est tout un art ! Tu as forcément été alertée par des signaux qui ne trompent pas dès le départ alors soit tu fais des efforts pour t’adapter, soit tu laisses tomber ! C’est un peu « Marche ou crève ». Alors voilà, après un an et demi de bons et loyaux services en tant que copine de geek aux cheveux longs, je peux vous dresser une petite liste de diverses constatations que j’ai pu faire lors de différentes situations de la vie de tous les jours :

Geek-Speed-Dating

Sortir avec un geek

C’est avoir la patience de le regarder monter minutieusement son nouveau gundam (qui va aller rejoindre les autres gundams sur l’étagère de la badassité) pendant 5 heures (minimum) avec un regard amoureux.

Aller chez un geek

C’est se retrouver nez à nez avec quelques milliers d’euros de matériel empilé sur le bureau où le moindre millimètre carré est occupé par quelconque figurine de Dark Vador, canette de boisson énergisante, pot de nouilles instantanées, post-it, iPad, iPod, iPhone et compagnie… Inutile de vous dire que lorsque vous êtes l’adresse incarnée et que vous êtes capable de rater 4 marches à la montée et à la suite   vous ne vous sentez pas vraiment à l’aise

Aller au restau avec un geek

C’est aller au Mc Do, parce que « Moi j’préfère manger mon Big Mac au lieu de ton tartare de saumon pourri, qui, j’suis sûr en plus, est dégueulasse ! ».

Discuter avec un geek

C’est entendre « Haann mais t’as pas d’iPhone ? Mais ta vie n’a aucun sens ! Si tonton Jobs te voyait, franchement… »

Dormir avec un geek

C’est se coucher à 8h du mat’ ou si tu t’endors en connard à baver sur ton oreiller avant, c’est entendre « Purée, mais j’veux du fer, pas du charbon !!! » au beau milieu de la nuit !

Sortir avec un geek

C’est se mettre à jouer à C.O.D et se faire engueuler parce que « Mais lève ton viseur bordel ! » ou à Minecraft et se taper un kiff à jouer sur le même bureau, sur deux écrans différents et se faire vanner par les gens qui passent et assistent au spectacle !

Faire les courses avec un geek

C’est se retrouver avec un caddie rempli de bonne junk food (chips, nouilles, bière, pâtes, boissons énergisantes, nouilles, gâteaux, boissons gazeuses, gâteaux, bières, pizzas, nouilles et euh… j’ai dit nouilles déjà???)

Aller à la plage avec un geek

Non j’déconne ! (Il tient trop à son teint blafard !)

Se faire préparer à manger par un geek

C’est se préparer à manger des nouilles OU un sandwich !

Regarder un film avec un geek

C’est regarder un blu-ray parce que… » les DVDs c’est pour les pédés ! » et surtout pas avant 4h du matin…horloge interne oblige !

Avoir une déclaration d’un geek

C’est entendre : « I’m in lesbians with you »

Sortir avec un geek

C’est prendre trois plombes à se préparer pour se faire belle pour son chéri et au final entendre « J’te préfère au naturel » mais tu continues quand même parce que lui pourrait écrire un article intitulé « Dating une poupette » M’en fouuuuuus !

Ce sera tout pour le moment, et même si j’estime que ce n’est qu’une infime partie du boulot, ça fait déjà pas mal pour vos petits yeux saoulés blasés ! J’aurai cependant un petit conseil pour vous, copines de geek… ne demandez JAMAIS s’il ne vous aime plus juste après avoir explosé son MacBook pro par terre en voulant ramasser une chaussure sous le lit et en n’ayant pas fait gaffe à l’ordi sur la table de chevet…tout ce que vous obtiendrez sera un regard noir, et d’ailleurs, si je peux vous donner un dernier petit conseil…évitez d’exploser son MacBook pro par terre. Quoi qu’il en soit…Dating a Geek…c’est folklorique !

Pour terminer, j’ai peut-être exagéré dans mes propos mais avouez qu’il y a des choses de vraies. Ne m’en voulez pas mes amis geek, je vous aime quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *