Les choses à préparer pendant sa grossesse

Les choses à préparer pendant sa grossesse

L’accouchement se préparer dès les premiers mois de grossesse. Durant ces 9 mois s’ensuivent différentes étapes d’organisation et de préparation pour la future maman. Voici donc quelques points importants à retenir à ce sujet.

Se renseigner sur les différentes procédures qu’implique la grossesse

Durant le premier trimestre, il est essentiel de s’informer sur les différentes formalités et les renseignements nécessaires. On parle ici par exemple de la procédure d’inscription auprès d’une maternité, de la déclaration de grossesse pour l’assurance maladie, la mutuelle et les allocations familiales. Ou encore des renseignements relatifs aux différentes dépenses en soins et examens nécessaires

. Du côté du travail, certains préparatifs devraient également être pris en compte. Comme déjà celui d’annoncer la grossesse auprès de notre employeur. Puis, se renseigner sur les droits de congé, à la fois de maternité et de paternité. De même, vous devez déjà envisager les services de garde à quelques mois de l’accouchement et même après. Dans ce contexte, vous pourrez en trouver sur certaines plateformes comme https://www.assadia.fr. Ces agences professionnelles sélectionnent et proposent les personnes les plus qualifiées dans l’assistanat maternel et la garde d’enfants pour ceux qui éprouvent des difficultés à assurer ce rôle.

Ce premier trimestre c’est aussi le meilleur moment pour s’informer sur tout ce qui concerne la grossesse. Les changements que cela implique dans votre vie, sur votre corps et votre santé, et aussi les changements qui affectent la vie de votre conjoint. Faites-vous aider dans les forums de discussions, trouvez des conseils dans des livres et des magazines pour bien vivre cette période. Enfin, n’oubliez pas que les prochains moins vont vite passer. Et pour cela, il vous faut dès maintenant acheter vos premiers vêtements de grossesse.

De ce côté, il n’y a rien d’inquiétant, car ces articles existent en une très large gamme grâce auquel vous aurez pratiquement l’embarras du choix. Il en va de même pour les produits de soins corporels dont vous auriez besoin pour faire face aux changements corporels.

Préparer sa valise de maternité

Le second trimestre est certainement l’un des plus importants, car c’est durant cette période que vous prendrez connaissance du sexe de votre bébé. Grâce à cela, vous saurez maintenant quels vêtements acheter pour votre enfant.

Cependant, ses vêtements ne seront pas les seuls à inclure dans la valise de maternité. Car vous devez encore rester un certain moment à la maternité, vous devez aussi envisager un coussin de maternité qui pourra vous soulager et favoriser différentes positions.

De plus, il sera encore plus utile pour installer le bébé ou pour la tétée. Un lot de biberons sera aussi incontournable, surtout si vous envisagez une alimentation mixte pour votre bébé dès ses premiers mois. Ou encore si vous êtes encore dans l’incapacité d’allaiter. Une écharpe de portage sera également nécessaire pour se libérer les mains tout en portant le bébé. Un modèle polyvalent constituerait un bon choix, et restera utilisable durant les prochains mois suivant l’accouchement.

Envisagez également l’achat d’une table à langer et d’un petit matelas durant ce second trimestre. Car après cela, ni après l’accouchement, vous n’aurez plus la force ni le temps de le faire. Et pourtant, ce sera un élément très utile une fois que vous seriez de retour à la maison.

Enfin, n’oubliez pas la poussette ! Adaptez-la en fonction de vos besoins et de votre budget. Il existe aujourd’hui de nombreux modèles pour répondre à des besoins différents. Dans tous les cas, un modèle polyvalent reste de référence.

Rassembler des forces en adoptant une alimentation saine

Une bonne nutrition est essentielle à toutes les étapes de la vie, mais surtout pendant la grossesse. Parmi les conseils pour une alimentation saine pendant la grossesse, on peut souligner la consommation de fruits et légumes bien lavés (riches en fibres, vitamines…), de produits laitiers (apport en calcium), de viande et de poisson (sauf pour certains qui sont déconseillés, comme le thon rouge et l’empereur).

Peut-être que vous avez tout le temps faim, mais pensez à choisir des en-cas sains, ne mangez pas crus (sushis, steak tartare…) ou des aliments pas assez cuits. Évitez les pâtisseries industrielles et, en général, les sucreries et les aliments avec un excès de graisses saturées.

Se préparer physiquement pour l’accouchement

Vous devez également vous préparer sur le plan physique pour mieux gérer l’accouchement. S’il n’y a pas de contre-indication médicale ou de risque de grossesse, la pratique régulière d’exercices apporte de multiples bénéfices. Le moment et le rythme dépendront de chaque femme et de ce à quoi elle est habituée.

Mais en général, il n’y a pas de limites et vous pouvez continuer l’activité physique jusqu’à la fin de la grossesse. Il y a certains exercices qui conviennent plus aux femmes enceintes, comme la natation et l’aquagym, la marche, le yoga, le vélo… Cela dépendra de nos préférences et cela nous prépare aussi à affronter l’accouchement avec plus d’encouragements, et contribue à une meilleure récupération. N’oublions pas non plus les exercices de préparation à l’accouchement et certains des plus importants comme les exercices de Kegel pour renforcer le plancher pelvien.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.