Orthodontie et CFAO : des traitements à coûts réduits pour les patients

Orthodontie et CFAO : des traitements à coûts réduits pour les patients



En matière de soins dentaires, il existe une diversité de pratique mise en œuvre aujourd’hui pour répondre aux besoins spécifiques de chaque patient. Implants, prothèse, appareillage orthodontique, CFAO et radiologie dentaire sont autant de ressources technologiques envisageables pour corriger de multiples défauts buccaux. Seulement, en termes de dépense, ces solutions ne se valent pas. Dans la liste, l’orthodontie et la CFAO conviennent spécifiquement pour répondre aux attentes des patients qui recherchent un traitement efficace à coûts réduits.

L’orthodontie au service de la santé buccale

Chez l’enfant comme chez l’adulte, la mâchoire et les dents peuvent présenter quelques défauts de positionnement qui engendre des complications, aussi bien esthétiques que fonctionnelles. Pour corriger cela, il est important de recourir à l’orthodontie. Il s’agit d’une discipline dentaire à la fois préventive et curative qui vise à favoriser une meilleure occlusion dentaire en corrigeant ces défauts structurels.

Un orthodontiste s’intéresse au diagnostic, à la prévention et au traitement des anomalies d’alignement ou de positionnement des dents et des mâchoires. Il peut être consulté pour une déformation de la mâchoire, la présence d’une dent surnuméraire, l’excès d’espace entre les dents… Son travail est indispensable pour améliorer chez de nombreuses personnes la mastication, la déglutition, la respiration et la phonation ou encore pour prévenir au mieux les caries ou le déchaussement dentaire.

Dans ce domaine, de nombreux appareils sont utilisés et l’orthodontiste peut employer diverses ressources technologiques modernes comme l’application de la CFAO par exemple pour corriger les défauts constatés. Les interventions peuvent être relatives :

  • au traitement préventif chez l’enfant (pédodontie) ;
  • aux déplacements légers ou plus importants ;
  • à l’installation de dispositifs discrets de nouvelle génération chez l’adulte.

Le type d’intervention approprié pour chaque patient est déterminé en fonction de ses besoins spécifiques.

orthodontie cfao

Les solutions apportées par l’orthodontie

Lors d’une consultation auprès d’un orthodontiste, celui-ci procède à un examen approfondi de la dentition et réalise les radiographies nécessaires afin de proposer la meilleure solution au problème du patient. À cet effet, plusieurs alternatives peuvent être envisagées. Le spécialiste peut soit réaliser un appareillage orthodontiste fixe, constitué de bagues collées à l’avant ou à l’arrière des dents et reliées par un fil métallique, soit recommander un appareil orthodontique amovible. Il peut aussi indiquer la mise en place d’une fine gouttière en plastique transparent qui sera souvent retiré pour se brosser les dents, boire ou manger.

Les traitements orthodontiques : prix et remboursement

L’ensemble des traitements orthodontiques peuvent être partiellement pris en charge par la caisse d’Assurance Maladie sous certaines conditions. Chez les enfants, ceci est possible avec l’accord de la caisse d’Assurance si les soins ont commencé avant le 16e anniversaire. Cependant, à titre exceptionnel, avant de subir une intervention chirurgicale sur les maxillaires, les adolescents de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’une prise en charge pour un semestre de traitement non renouvelable.

Chez les adultes, seuls les cas chirurgicaux sont partiellement assurés par l’Assurance maladie. Les autres types de traitement ne le sont pas et les tarifs de consultation sont variables de 60 à environ 120 euros selon les cas. Néanmoins, sur la base des tarifs de responsabilité qui sont très souvent inférieurs à leur coût réel, la plupart de ses soins sont remboursés à 70 % pour les actes inférieurs à 120 euros ou à 100 % pour ceux qui sont supérieurs à 120 euros. En réalité, contrairement aux soins dentaires et aux consultations, le tarif des traitements en orthodontie est libre et à coût réduit. Toutefois, il est conseillé de se renseigner auprès de son assurance complémentaire ou de sa mutuelle pour connaître les possibilités de remboursement des dépassements honoraires.

Qu’est-ce que la CFAO dentaire ?

Littéralement, le sigle CFAO signifie Conception et Fabrication assistée par Ordinateur. Cela désigne un ensemble de moyens technologiques coordonnés connus sous le nom de CAO et FAO qui servent à l’enregistrement des données cliniques sous forme numérique (Acquisition), à la modélisation virtuelle et à la réalisation des dispositifs médicaux sur mesure. Il s’agit d’une technologie qui ouvre aujourd’hui la voie à de nouvelles possibilités thérapeutiques et qui favorise le développement de nouveaux matériaux.

Une chaîne dentaire CFAO représente le processus complet allant de la modélisation à la fabrication des prothèses dentaires. Elle comporte 4 maillons séparés par des interfaces. Il s’agit de :

  • l’acquisition qui regroupe une étape de numérisation et une étape de traitement. Elle s’effectue soit par empreinte optique intra-buccale, soit par scannage ou encore par des moulages en plâtre ;
  • la conception CAO (conception assistée par ordinateur) qui comporte une étape préalable, indispensable de post-traitement des données provenant de l’empreinte et une étape de conception des prothèses ;
  • la FAO (fabrication assistée par ordinateur) qui constitue l’étape de la matérialisation physique des objets virtuels créée par CAO. Elle favorise la génération de parcours d’usinage par un logiciel spécial qui détermine les positions des outils pendant la fabrication ;
  • la Machine-Outil à Commande Numérique (MOCN) qui s’occupe de la fabrication par addition ou par soustraction des objets.

Il existe 3 méthodes différentes pour l’application de la CFAO. Nous distinguons : la CFAO directe, la semi-directe et l’indirecte. La première méthode aboutit à la réalisation d’une prothèse en une seule séance avec le déroulement de toutes les étapes en cabinet. La deuxième passe par au moins une étape de réalisation au laboratoire en occurrence, la CAO et/ou la production. Avec la CFAO indirecte, deux étapes de la chaîne sont externalisées (CAO et FAO). Seule l’acquisition a lieu en laboratoire.

CFAO dentaire

L’application de la CFAO en orthodontie

Le recours à la technologie CFAO a abouti à l’amélioration des solutions thérapeutiques dans plusieurs domaines et a ouvert la voie à de nouvelles solutions. Ainsi, elle se révèle être d’une utilité fondamentale dans les spécialités telles que la prothèse, la dentisterie restauratrice, la chirurgie orale, l’orthodontie et l’implantologie.

Spécifiquement dans le domaine de l’orthodontie, cette technologie a permis le développement d’un traitement nouveau pour corriger les malocclusions grâce à des gouttières d’alignement dites invisibles. Ceci permet d’optimiser l’étape du collage et de transférer rapidement et fidèlement la position des brackets orthodontiques sur les dents du patient. Cette solution représente surtout une meilleure alternative au traitement orthodontique classique. Les logiciels développés pour l’orthodontie en ce sens permettent notamment d’archiver les modèles numériques obtenus par empreinte optique, de programmer les traitements par la réalisation des sets-up et d’exploiter les données céphalométriques.

Les matériaux utilisés en CFAO (CAD/CAM) permettent également d’élaborer les guides d’ostéotomie et de repositionnement, de réaliser les orthèses ODF, de confectionner les appareils d’interception ainsi que les modèles.

La CFAO : une solution à coût réduit

Qu’elle soit appliquée à l’orthodontie ou à une quelconque autre discipline, la CFAO est une solution moderne de soins dentaires à coût réduit. Cela se doit en réalité au raccourcissement des délais et la limitation des ressources humaines nécessaires pour la fabrication des appareils. Grâce à cette technologie, il est plus facile de réaliser différents types de prothèses (fixées unitaires et plurales, de facettes, fixées supra-implantaire…) et les dépenses engagées sont nettement réduites, contrairement à ce qui s’imposait avec les anciennes pratiques conventionnelles.

De plus, le développement du marché et le nombre croissant des personnes qui se tournent vers cette solution amènent la majorité des cabinets spécialisés à proposer aux clients les meilleurs tarifs.

De même, en fonction du domaine auquel elle s’applique, la CFAO peut faire objet d’une prise en charge complète ou partielle et peut bénéficier d’un remboursement par la Sécurité sociale ou l’Assurance maladie. Dans le cas précis des soins prothétiques, trois niveaux de prise en charge sont accessibles. Il s’agit :

  • du panier 100 % Santé ou sans reste à charge ;
  • du panier à tarifs maîtrisés ;
  • du panier à tarifs libre.

Au niveau du premier panier, les soins sont entièrement assurés par la Sécurité sociale et la complémentaire santé. Le second panier implique une assurance partielle avec une réduction du reste à charge et le remboursement s’effectue en fonction du niveau de garanties choisi. Quant au dernier panier, il est également relatif à une prise en charge partielle avec un remboursement du reste à charge qui dépend du niveau de la complémentaire santé du patient.

Article relatif

Comment vivre mieux au quotidien ?

Comment vivre mieux au quotidien ?

Stress, anxiété, rythme de travail effréné, dépression, voici ce à quoi ressemble la vie de bon nombre de personnes aujourd’hui.…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.