Maison froide en hiver : les solutions

Maison froide en hiver : les solutions



L’hiver est toujours accompagné de grisaille, de neige, de pluie et de températures négatives. Pour bien vivre cette période et bénéficier d’un confort optimal en intérieur, il est primordial de vous intéresser à l’isolation ainsi qu’au système de chauffage. Voici quelques bons conseils pour éviter de passer cette saison sous votre plaid.

La solution sur le long terme : changez de chaudière

La case travaux est indispensable en hiver lorsque l’on souhaite un intérieur cosy et chaud au quotidien. Le changement de votre système de chauffage est essentiel s’il est vieux et si votre logement est ancien.

Lorsque le changement de chaudière s’impose

Bien souvent, le système de chauffage le plus courant dans les logements anciens est la chaudière au fioul ou au gaz. Lorsque cette dernière prend de l’âge, elle s’essouffle et ne chauffe plus efficacement. La solution est alors de vous tourner vers un mode de chauffage plus écologique et plus performant. Si vous possédez un circuit de chauffage central opérationnel, équipez-le avec une chaudière dernière génération ayant une très haute performance énergétique (THPE). Vous pourrez trouver le matériel de chauffage qu’il vous faut chez Europe Sanitaire Chauffage et choisir au mieux votre future chaudière. Notez que si elle peut vous aider à économiser près de 1 000 euros par an, la chaudière THPE vous offrira un excellent rendement.

Vous pouvez également équiper votre logement avec une pompe à chaleur air-eau. Si votre chauffage est entièrement électrique, en hiver, vous devrez payer encore plus cher. Dans ce cas, la solution est de mettre en place un chauffage d’appoint durable comme un poêle à bois. En plus d’offrir un très bon rendement, il vous offre également le charme d’un feu de bois.

chaudière stysème de chauffage

Privilégiez un système de chauffage au bois

Le chauffage au bois est une solution économique pour remplacer votre système en place. Il est avantageux, car les combustibles utilisés se présentent sous forme de bûches et de granulés (pellets). Le reliage du réseau de chauffage à une chaudière biomasse est par ailleurs assez facile. En outre, le bois fait partie des énergies les moins chères disponibles sur le marché français. Cette énergie peu polluante et renouvelable fait que le chauffage au bois est efficace sur les plans économique, écologique et pratique.

Améliorez l’isolation de vos combles et de vos murs

Si vous ressentez du froid malgré un bon chauffage, le problème vient certainement de l’isolation. Le chauffage est uniquement efficace si votre logement est bien isolé. Autrement, il est normal que vous ressentiez des courants d’air ainsi que des différences de température.

Faites isoler vos combles et votre toiture

La première chose à faire si vous avez encore froid chez vous alors que vous disposez d’un bon système de chauffage est de faire des travaux d’isolation. Commencez par vos combles, car les faire isoler est l’opération qui montre le meilleur rapport prix/efficacité.

Idéalement, mieux vaut prioriser l’isolation avant le changement du système de chauffage afin de limiter les déperditions thermiques. Vous pourrez par la suite choisir un appareil parfaitement adapté à vos besoins. Une toiture en mauvais état dans une maison ancienne peut être responsable de 30 % des pertes de chaleur. En plus de perdre en efficacité thermique, vous aurez très froid en hiver et très chaud en été, d’où l’importance de bien isoler votre toiture et vos combles.

Portez attention à l’isolation des murs et aux fenêtres

Dans l’optique d’améliorer les performances de votre maison, vous devrez tenir compte de l’isolation des murs, de l’état de la toiture et des fenêtres. Si les murs de votre maison sont plus froids que le centre de la pièce ou si vous observez la formation de condensation, vous faites certainement face à une rupture d’étanchéité du logement. L’effet « paroi froide » signifie que l’isolation de votre maison est vétuste.

La présence de ces caractéristiques thermiques fait que l’on peut qualifier votre logement de « maison ancienne » et il ne présente pas un DPE (diagnostic de performance énergétique) élevé. Notez par ailleurs que si vos fenêtres sont en simple vitrage, vous perdrez en efficacité pour le chauffage de votre maison. Les vitres simples représentent facilement 15 % des déperditions thermiques. Vous économiserez de l’énergie et améliorerez votre performance énergétique en installant un double ou triple vitrage.

Nos autres conseils pour éviter d’avoir froid en hiver

Vous parviendrez à obtenir quelques degrés de plus dans votre intérieur si vous adoptez de petits gestes simples au quotidien. Il s’agit notamment de fermer les volets dès la tombée de la nuit ou de mettre en place des rideaux thermiques. Vous pouvez également installer sur vos radiateurs des têtes thermostatiques ainsi qu’un sèche serviette dans la salle de bain. N’hésitez pas à investir dans un bon tapis douillet pour votre salon et à poser un bas de porte dans votre entrée.

Les essentiels à savoir sur la chaudière à bois et à granulés

La meilleure option lorsque vous décidez de vous tourner vers un chauffage au bois pour remplacer votre chaudière est d’opter pour un système mixte. Une chaudière mixte bois et granulés vous donne la possibilité de profiter du coût attractif des bûches tout en conservant la souplesse d’utilisation des granulés.

Chaudière mixte bois et granulés : fonctionnement

Une chaudière mixte bois et granulés est équipée de deux chambres de combustion séparées, mais aussi de deux échangeurs de chaleur. Il s’agit tout simplement d’une chaudière à granulés et d’une autre à bûches qui sont accolées. La régulation et le conduit de fumée sont uniques pour les deux systèmes. L’objectif de cet appareil est de brûler en priorité les bûches, puis d’effectuer un relayage automatique grâce aux pellets.

L’utilisation d’un ballon tampon est en ce sens indispensable pour stocker l’énergie en faisant fonctionner l’appareil à plein régime. Cette dernière sera par la suite redistribuée en fonction des besoins en eau chaude sanitaire ou en chauffage.

Un système de chauffage performant

D’un point de vue de la combustion, une chaudière mixte bois et granulés regroupe deux systèmes qui fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. Plusieurs optimisations permettent dans les deux cas d’obtenir un rendement supérieur à 90 %. Ces deux chaudières possèdent des points communs et sont dits « turbo ». Un ventilateur d’extraction contribue à la combustion, puis une sonde mesure la quantité d’oxygène avant d’ajuster l’air comburant qui arrive dans le foyer. Une partie de la chaleur va vers l’eau entourant la chambre de combustion et une autre est prise dans les fumées circulant dans les échangeurs tubulaires.

Les différences se situent au niveau des zones réservées aux bûches et aux granulés. Dans la partie dédiée aux bûches, la flamme est inversée afin de maîtriser la vitesse à laquelle le bois se consume. Dans la partie réservée aux pellets, les granulés sont acheminés en très petite quantité depuis le réservoir au moyen d’une vis sans fin.

Bien choisir une chaudière à bois et à granulés

Lorsque vous choisissez une chaudière à bois et à granulés, tenez compte des aspects pratiques, de l’allumage automatique des bûches ainsi que de l’installateur. Votre appareil doit bénéficier d’une certification Classe 5, c’est-à-dire qu’elle doit fournir un bon rendement et afficher de faibles émissions de particules.

Prenez en compte également la garantie de deux à dix ans. La partie électronique est garantie deux ans, tandis que le corps de chauffe est garanti cinq à dix ans. Les appareils les plus élaborés permettent l’allumage automatique des bûches grâce aux pellets. Quant à l’installateur, les critères de choix importants sont sa certification QualiBois Eau, son ancienneté, sa connaissance des chaudières biomasses et sa précision pour la visite technique.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.