Mes conseils pour utiliser un shampoing antipelliculaire

Mes conseils pour utiliser un shampoing antipelliculaire



Si vous souffrez de pellicules, c’est le signe que votre cuir chevelu est affecté par des squames à un niveau supérieur à la normale. Les démangeaisons qui en découlent sont le résultat de la présence d’un champignon appelé Pityrosporum. Pour combattre les pellicules, le shampoing antipelliculaire constitue l’une des meilleures solutions. Encore faut-il savoir l’utiliser convenablement. Je partage avec vous 6 conseils pour utiliser un shampoing antipelliculaire.

Adapter son shampoing au type de pellicule 

De manière générale, un shampooing antipelliculaire a pour but de débarrasser votre cuir chevelu des dépôts de cellules mortes et surtout d’empêcher que du pityriasis se développe

Pour cela, un shampoing comprenant des actifs comme les goudrons végétaux ou minéraux ou des kératolytiques à base d’acide salicylique se montrera très efficace dans le traitement des squames de forte intensité. Pour le traitement du psoriasis, je vous recommande vivement d’utiliser un shampoing contenant de l’acide salicylique.

Cependant, je précise bien une chose : tous les shampoings antipelliculaires ne se valent pas, parce que tous ne sont pas destinés à combattre les mêmes types de pellicules.  Mes problèmes pelliculaires m’ont poussé à m’intéresser à la question et j’ai découvert qu’il y avait deux types de pellicules : 

  • les pellicules sèches, plus petites et plus faciles à traiter ; 
  • les pellicules grasses, caractéristiques des cheveux gras qui ont tendance à provoquer de fortes démangeaisons et difficiles à combattre. 

Ce que je vous conseille, c’est d’opter pour un shampoing antipelliculaire qui, en plus des actifs susmentionnés, contient des ingrédients destinés à combattre de manière ciblée le type de pellicules que vous avez. Je vous recommande de choisir :

  • un shampoing antipelliculaire au sélénium de sulfure pour combattre les pellicules sèches ; 
  • un shampoing antipelliculaire au zinc pyrithione pour combattre les pellicules grasses.

Adapter son shampoing à son cuir chevelu

Outre le type de pellicules, le choix de votre shampoing antipelliculaire doit être guidé par la sensibilité de votre cuir chevelu. Si vous êtes sujet à des allergies à des principes actifs ou à une hyper sensibilité, je vous suggère d’adopter un shampoing antipelliculaire avec des composants naturels et bios. Cela limitera d’éventuelles irritations.

Préparer les cheveux au shampouinage

Pour être efficace, le shampoing antipelliculaire doit être appliqué sur des cheveux démêlés et propres. Je vous conseille donc de peigner délicatement, puis de laver une première fois vos cheveux avec un shampoing standard. D’ailleurs, il est préférable d’appliquer le shampoing sur vos cheveux quand ils sont mouillés pour une pénétration optimale. L’idéal est de mouiller les cheveux à l’eau tiède car la chaleur permet à la fibre capillaire ainsi qu’au pores du cuir chevelu de s’ouvrir. 

Laisser un temps de repos 

Une fois le shampoing appliqué sur les cheveux, massez doucement le cuir chevelu en faisant des mouvements circulaires pour une élimination des pellicules à la racine. Utilisez le bout des doigts et pas les ongles. Si vous ne le savez pas, les ongles ont tendance à agresser votre cuir chevelu.

Pour bénéficier de tous les bienfaits des principes actifs du shampoing antipelliculaire pour les cheveux, j’ai l’habitude de laisser un temps de repos après l’application. Une à deux minutes suffisent généralement. Ensuite, faites un rinçage abondant à l’eau froide.

Mes conseils pour utiliser un shampoing antipelliculaire

Appliquer un après-shampoing antipelliculaire

En matière de shampouinage, j’ai commis l’erreur de penser que l’après-shampoing était facultatif. Pour l’efficacité du traitement, il est toujours intéressant de faire un masque de soin avec un après-shampoing antipelliculaire adapté à vos cheveux. Il vient compléter l’action de votre shampoing pour un traitement à long terme du cuir chevelu. 

Utiliser le shampoing antipelliculaire à la bonne fréquence

Un shampoing antipelliculaire peut être utilisé 2 à 3 fois par semaine si le problème est persistant. Au fur et à mesure que l’invasion des pellicules baisse, réduisez la fréquence à une fois par semaine. Il faudra alterner avec un shampoing avec un pH doux, ce qui lui permet de créer l’équilibre des cheveux.

Article relatif

Histoire de la marque Dinh Van

Histoire de la marque Dinh Van

Les bijoux Dinh Van sont de véritables joyaux de peau. D’une conception intemporelle, féminine et sensuelle, ils représentent allègrement la…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.