chemise

Comment reconnaître une chemise de qualité ?

Pour les grands rendez-vous, c’est une obligation d’accorder du prix à sa parure. Et dans l’habillement de l’homme, le vêtement qui a le plus d’importance, c’est la chemise. Toutes les raisons sont bonnes pour en acheter une de qualité et de très bonne qualité d’ailleurs. Mais, comment reconnaitre la chemise qui répond à ce critère ? À part la couleur et le tissu, la plupart des chemises se ressemblent ; comment alors distinguer les bonnes coutures ? Trouvez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Reconnaitre la qualité d’une chemise à partir du titrage et du retors

Comme chez tous les vêtements, la qualité d’une chemise se constate sur la base du tissu utilisé pour la confection. La stratégie est très simple, et beaucoup de personnes la connaissent d’ailleurs. Il faut toucher la matière et vérifier l’épaisseur du tissu utilisé. Mais, tout ne s’arrête pas là. Une chemise c’est peut-être la matière du tissu, mais la qualité de la matière est tributaire de celle du fil. C’est à ce niveau qu’on parlera de titrage. Le principe est simple : pour un poids fixe, il faut une certaine longueur de fil. De façon pratique, le titrage se réfère au nombre de bobines pour une livre. Attention ! Lorsque le titrage est élevé, le fil est fin et par conséquent, le tissu sera extrêmement froissable, fragile et peu durable dans le temps.

De façon spécifique, lorsque la chemise est en coton, on ne parle plus de titrage, mais de retors. L’expression double retors est également très courante. Il se réfère à l’assemblage en torsade de deux fils fins identiques provenant de longues fibres de coton pour tresser un seul fil. Avec un double retors, le tissu est plus doux au toucher et surtout plus résistant. Niveau texture, le rendu est plus intéressant, bien travaillée et les couleurs sont plus belles visuellement. La seule contrainte c’est que le tissu sera épais et par conséquent, difficile à entretenir.

Les différents tissus de chemises

Sur le marché, il existe plusieurs tissages. Les plus utilisés sont :

  • La popeline ;
  • L’Oxford ;
  • Le twill ;
  • Le denim ;
  • Le chambray ;
  • La flanelle.

Reconnaitre la qualité d’une chemise à partir des coutures et du col

Les coutures sont également des points clés permettant de déterminer la qualité d’une chemise. Les coutures d’une bonne chemise sont toujours précises et régulières sur l’ensemble du vêtement. Il est important qu’elles soient discrètes. À propos de la discrétion, en jetant un coup d’œil aux coutures une fois la pièce entre les mains, vous pourrez vous faire votre propre opinion. Notez aussi que les coutures dont les points sont rapprochés entre eux parmi toutes sont les meilleures. Les coutures de 6 points par centimètre sont par exemple de très bonne qualité et elles tiennent beaucoup plus dans le temps. Pour vérifier la qualité des coutures de votre chemise, tirez sur les différents morceaux de tissus.

Sur toute la chemise, c’est l’élément qui apporte de l’élégance. Un col bien cousu avec régularité donne à la pièce une grande valeur alors qu’un col de mauvaise qualité nuira considérablement au rendu de la chemise. À ce niveau, on parlera également de la rigidité. Un col mou ne pourra pas bouger lorsque l’on tourne la tête. Cela nuit considérablement à la chemise, surtout lorsque celle-ci est formelle. Si après achat, vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez faire ajouter des baleines de renforts qui vont permettre de maintenir les pointes du col.

Les différents cols de chemises

Selon le style de la chemise, le col peut varier. Toutefois, voici les meilleurs cols de chemises au monde :

  • Cutaway (le col italien) ;
  • Tab collar (le col anglais) ;
  • Col polo (le col américain) ;
  • Le col français ;
  • Le col cassé ;
  • Le col inversé ;
  • Le col officier.

Trouvez sur ce site d’autres cols qui font de l’effet.

La taille de la chemise : un point essentiel

Si les coutures du tissu sont importantes pour les questions d’esthétique, la taille est de son côté essentielle pour le confort. C’est aussi une marque de qualité et pas des moindres. La meilleure chemise, c’est celle qui n’est ni trop large, ni trop serré et dans laquelle vous être libre de vos mouvements. Exigez des chemises qui tombent correctement au niveau de vos épaules et dont les manches et la manchette arrivent à la base du pouce. Si vous faites de l’embonpoint, n’hésitez pas à choisir une chemise grande taille pour vous sentir à l’aise.

Quelques détails à ne pas négliger

Les boutons, l’hirondelle de renfort : voilà autant de détails qui confirment la qualité d’une chemise. À propos des boutons, sachez que de plus en plus de marques prestigieuses utilisent exclusivement de la nacre véritable. C’est le summum de la qualité. Il existe par ailleurs des boutons en plastique, en résine, en bois, ou en pression nacrée. Un bouton peut être cousu en croix, en parallèle ou encore selon la technique italienne Zampa Di Gallina.

Les hirondelles de renfort quant à elles protègent la jointure de part et d’autre afin d’éviter les déchirures du bas de la chemise. Elles constituent un empiècement supplémentaire utile. Notez que les hirondelles de renfort sont forcément discrètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *